fbpx
MENU
Espace utilisateur
Logotype Agence ERASMUS+ France
Accéder à la version anglaise
Recevez la newsletter

Suivez l’agence sur les réseaux

fermer

Actualité

Tout savoir avant de partir étudier en Espagne

Publié le 12 janvier 2023

Destination privilégiée des étudiants, l’Espagne attire chaque année de nombreux jeunes qui choisissent d’effectuer une partie de leurs études dans une université espagnole. Entre soleil et richesse culturelle et patrimoniale, l’Espagne a tout pour plaire. Infos à savoir pour s’inscrire dans une université espagnole, démarches à réaliser en tant qu’étudiant étranger, aides financières, logement et coût de la vie quotidienne : Erasmus+ fait le point pour accompagner votre départ.

Sommaire

  1. Les établissements d’enseignement supérieur en Espagne
  2. Quelles sont les conditions d’admission dans une université espagnole ?
  3. Quel niveau de langue nécessaire pour partir étudier en Espagne ?
  4. Quel est le coût de la vie en Espagne ?
  5. À quoi penser avant de s’installer en Espagne ?
  6. Partir étudier en Espagne grâce à Erasmus+
  7. En bref

Les établissements d’enseignement supérieur en Espagne

Actuellement, le système universitaire espagnol comprend 84 établissements universitaires :

  • 50 universités publiques ;
  • 34 universités privées.

Parmi ces établissements, six d’entre eux proposent des formations en e-learning permettant d’étudier à distance. L’Espagne dispose également de 480 centres de recherche mais aussi de 67 parcs scientifiques et technologiques. C’est le Ministerio de Educación (ministère de l’Éducation) qui réglemente le système éducatif espagnol.

Selon le Classement mondial des universités QS de 2022 (QS World University Ranking), les trois meilleures universités espagnoles sont :

  • l’Université Autònoma de Barcelone ;
  • l’Université de Barcelone ;
  • l’Université Autónoma de Madrid.

À lire aussi : Pourquoi partir étudier à l’étranger ?

Quelles sont les conditions d’admission dans une université espagnole ?

Pour effectuer une mobilité Erasmus+ dans une université espagnole, vous devrez réaliser votre inscription auprès de votre établissement français d’envoi. C’est ce dernier qui a la charge de sélectionner les étudiants qui pourront participer au programme et c’est donc à lui que vous devrez remettre tous les documents nécessaires pour compléter votre dossier de candidature.

Pour accéder au 1er cycle universitaire espagnol

Le 1er cycle universitaire correspond dans différents pays aux deux, trois ou quatre premières années d’études universitaires qui suivent directement la fin des études du secondaire. Si vous vous trouvez dans ce cas de figure, le baccalauréat français sera nécessaire mais également la Credencial de Acceso pour vous permettre de vous inscrire au 1er cycle d’études en Espagne.

La Credencial de Acceso, en français “accréditation”, correspond au baccalauréat chez nous. C’est un document administratif obligatoire qui peut être demandé auprès de l’UNED (Universidad Nacional de Educación a Distancia), un organisme équivalent au CNED (Centre National d’Enseignement à Distance) français. Cette validation obligatoire est exigée par toutes les universités espagnoles et il est nécessaire d’en disposer au plus tard le jour de la rentrée scolaire.

Pour un dossier de candidature Erasmus+, les éléments demandés sont généralement les suivants :

  • le formulaire d’inscription au programme Erasmus+ signé ;
  • une photocopie de votre pièce d’identité (CNI ou passeport) ;
  • une copie de votre carte européenne d’assurance maladie ;
  • une lettre de motivation et un CV ;
  • des copies certifiées, tamponnées et signées de vos diplômes déjà obtenus (éventuellement des relevés de notes) ;
  • un RIB de compte personnel ;
  • éventuellement un test de langue officiel pour certifier votre niveau d’espagnol.

Pour s’inscrire aux niveaux master et doctorat

Pour une mobilité Erasmus+ à l’étranger en master ou en doctorat, les démarches à effectuer sont les mêmes que pour le 1er cycle universitaire. Adressez-vous directement à votre établissement d’enseignement français qui se chargera de votre inscription au programme.

Là encore, un certain nombre de documents administratifs seront obligatoires pour constituer votre dossier. Globalement, il s’agit des mêmes documents précédemment cités, à ceci près qu’il vous faudra bien sûr être titulaire d’un diplôme de licence. Si vous visez une mobilité à l’étranger dans le cadre d’un doctorat, un diplôme de master sera également nécessaire.

Y a-t-il des frais d’inscription ?

Avec Erasmus+, les étudiants ne paient que les frais d’inscription de leur établissement d’enseignement français. En d’autres termes, non : vous n’aurez pas de frais d’inscription à prévoir pour intégrer votre établissement d’accueil en Espagne.

Quel niveau de langue nécessaire pour partir étudier en Espagne ?

Pour maximiser vos chances d’être accepté dans une université espagnole, valider un test de niveau de langue peut être un véritable plus. À savoir que cela peut même être une condition obligatoire selon la formation que vous visez.

Afin de pouvoir suivre les cours et vous débrouiller convenablement dans votre nouvelle vie en Espagne, des bases solides et un niveau d’espagnol courant sont recommandés. Des tests d’évaluation comme le DELE (Diploma de Español como Lengua Extranjera) permettent aux universités espagnoles d’évaluer votre niveau de maîtrise. Vous pouvez vous adresser à l’institut Cervantès le plus proche pour passer ce test.

À lire aussi : Quel niveau de langue pour partir étudier à l’étranger ?

Quel est le coût de la vie en Espagne ?

Globalement, le coût de la vie en Espagne reste plutôt abordable pour les étudiants français. En effet, les principales sources de dépenses, à savoir le logement, l’alimentation et les transports, sont moins onéreuses qu’en France. À noter tout de même qu’il peut y avoir de fortes variations sur le coût de la vie entre le nord et le sud du pays. Barcelone et Madrid sont les villes les plus chères du pays pour vivre. En moyenne, le budget mensuel pour un étudiant en échange Erasmus+ s’élève à 750 €. Il peut facilement grimper jusqu’à 1 000 € et plus pour les grandes villes où le prix du loyer est plus cher.

À quoi penser avant de s’installer en Espagne ?

Au moment de votre installation en Espagne, pensez à faire rapidement la demande de votre numéro d’identification d’étranger (NIE). Ce numéro alphanumérique, attribué par la Dirección General de la Policía, est obligatoire pour tous les étudiants étrangers effectuant un séjour en Espagne. Il vous permet par exemple d’avoir une ligne téléphonique ou encore d’ouvrir un compte bancaire. Attention, le NIE n’est pas un document d’identité. L’étudiant européen doit posséder, en plus du NIE, sa documentation personnelle (passeport, carte d’identité.).

Partir étudier en Espagne grâce à Erasmus+

Si vous choisissez de partir faire une partie de vos études en Espagne, vous pouvez bénéficier du programme d’échange et de la bourse Erasmus+. Pour les étudiants français, le montant de la bourse Erasmus+ est compris entre 260 € à 540 € par mois pour les études, 410 € à 690 € par mois pour les stages et de 700 € par mois pour les étudiants inscrits dans un établissement des Outre-mer.

Au-delà de la bourse Erasmus+, vous pouvez prétendre si nécessaire à d’autres aides financières qui vous permettront de compenser une partie des frais qu’implique une mobilité internationale pour les étudiants. L’aide à la mobilité internationale (AMI) par exemple prend la forme d’un financement mensuel de 400 €. Elle peut s’ajouter à d’autres bourses comme la bourse du ministère de l’enseignement supérieur, les bourses accordées par les collectivités ou encore celle proposée par le ministère chargé des Affaires étrangères.

À lire aussi : Étudier gratuitement à l’étranger, c’est possible ?

En bref

Où se loger pour étudier en Espagne ?

En partant faire vos études à l’étranger, l’une des choses les plus importantes est de trouver un logement convenable. Trouver le bon endroit n’est pas facile et il est important que vous preniez le temps de regarder les différentes options possibles. En général, les logements étudiants sont fournis par les universités espagnoles dans des résidences étudiantes appelées colegios mayores. Parmi les autres types de logements envisageables, pensez à regarder du côté des familles d’accueil, des colocations ou encore des studios hors résidences étudiantes. Évidemment, les coûts de location varient en fonction de différents facteurs comme l’emplacement ou les commodités proposées.

Mobilité d’études avec le programme Erasmus+

Si vous souhaitez étudier, faire un stage et vous former à l’étranger, rendez-vous sur notre rubrique Partir à l’étranger avec Erasmus+ pour avoir toutes les informations nécessaires.

Cet article traite des thèmes suivants :

Toutes les actualités

Navigation

  • Accueil
  • Actualités
  • Tout savoir avant de partir étudier en Espagne

Sommaire

Partager