fbpx
MENU
Espace utilisateur
Logotype Agence ERASMUS+ France
Accéder à la version anglaise
Recevez la newsletter

Suivez l’agence sur les réseaux

fermer

Actualité

Tout savoir avant de partir étudier en Suède

Publié le 5 janvier 2023

Chaque année, environ 30 000 étudiants étrangers décident de découvrir la culture et l’éducation suédoise. Il faut dire que la Suède a de quoi séduire, entre des programmes scolaires en langue anglaise, un mode de vie intéressant et une nature incroyable. Pour étudier en Suède, les démarches sont simplifiées avec Erasmus. Toutefois, il convient de connaître les étapes et d’en apprendre un peu plus sur la culture suédoise avant d’y déménager.

Sommaire :

  1. Étudier en Suède : les démarches à réaliser avant de partir
  2. Logement et coût de la vie en Suède
  3. La culture suédoise
  4. Pourquoi partir étudier en Suède ?

Étudier en Suède : les démarches à réaliser avant de partir

Étant donné la concurrence assez forte entre étudiants étrangers, les établissements scolaires supérieurs suédois établissent une sélection difficile. En effet, des relevés de notes peuvent être demandés. Les universités peuvent également organiser un entretien, voire faire passer des concours d’entrée. En amont, l’étudiant doit donc parfois effectuer quelques démarches administratives.

Les tests de niveau linguistique

Nul besoin de parler le suédois pour étudier en Suède. À moins de choisir un cursus entièrement dans cette langue ! Si tel est le cas, l’étudiant doit passer le test TISUS (Test in Swedish for University Studies) pour prouver son niveau de suédois avant une éventuelle admission. Le TISUS se divise en trois épreuves : la compréhension écrite, l’expression orale, et l’expression écrite. Il coûte 2 000 couronnes suédoises (environ 200 euros) s’il est passé en dehors de la Suède.

En revanche, l’étudiant doit obligatoirement valider un bon niveau d’anglais, puisque de nombreux programmes se déroulent en anglais. Les tests classiques comme le TOEFL ou l’IELS sont plébiscités par les universités, qui exigent au moins la moyenne.

Obtenir un visa d’études en Suède

Les étudiants européens n’ont besoin que d’une simple carte d’identité pour partir en Suède. Si le voyage dure plus de trois mois dans le pays, l’étudiant doit cependant faire la demande d’un visa d’études. Celui-ci permet d’étudier et de travailler sur le territoire suédois.

Les démarches pour obtenir le visa d’études s’effectuent à l’ambassade de Suède en France, moyennant environ 30 €. Attention, la demande n’est possible qu’à partir du moment où l’étudiant est accepté dans une université suédoise ! Notez également que plusieurs documents sont à réunir pour une demande de visa :

  • un formulaire de demande dûment rempli ;
  • une copie de carte d’identité ou passeport valide ;
  • une lettre d’acceptation de l’université ;
  • une attestation de bourse, relevé bancaire ou tout document permettant de prouver la capacité à se financer ;

La demande doit s’effectuer suffisamment à l’avance, au plus tard 6 semaines avant le départ.

L’assurance santé pour étudier en Suède

Comme dans tous les pays européens, l’étudiant doit se procurer une Carte européenne d’Assurance Maladie auprès de sa caisse d’assurance maladie. Celle-ci demeure entièrement gratuite. Attention, une assurance complémentaire peut s’avérer nécessaire pour que l’ensemble des soins soient pris en charge en Suède.

Une fois les démarches effectuées, l’étudiant reçoit sa carte de résident en Suède, d’une durée limitée à 1 an maximum. S’il souhaite étudier plus longtemps en Suède, il doit alors réitérer les démarches directement depuis le pays.

À lire aussi : Tout savoir avant de partir étudier au Canada

Logement et coût de la vie en Suède

Les étudiants accordent une grande importance à la recherche de logement, ainsi qu’au coût de la vie du pays dans lequel ils étudient.

Trouver un logement en Suède

La recherche de logement en Suède est facilitée dans le cadre d’un programme d’échange. L’université d’accueil propose souvent une place en résidence universitaire. Les démarches pour l’obtenir s’effectuent en même temps que les démarches d’inscription.

Pour les étudiants hors programme d’échange et ceux qui souhaitent trouver logement privé, plusieurs possibilités s’offrent à eux :

  • contacter les associations étudiantes sur les campus ;
  • tenter la colocation, surtout dans les grandes villes comme Stockholm, Göteborg et les villes étudiantes (Lund et Uppsala) ;

Pour une chambre, une salle de bain et des parties communes en résidence universitaire, un étudiant débourse environ 400 € par mois.

À lire aussi : Comment trouver une colocation Erasmus+ ?

Quel est le coût de la vie en Suède ?

La Suède figure parmi les rares pays de l’Union européenne à ne pas avoir abandonné sa monnaie locale, la Couronne suédoise, pour l’Euro. Comme dans le reste de l’Europe du Nord, le coût de la vie est connu pour être élevé, surtout dans les grandes villes. Il est conseillé de gagner 800 € à 900 € par mois pour vivre correctement. C’est pourquoi de nombreux étudiants choisissent de travailler en parallèle de leurs études pour assurer leurs dépenses.

L’ensemble du système scolaire suédois est public et gratuit. Les étudiants n’ont donc pas à débourser d’argent pour suivre leurs cours, du moment qu’ils sont citoyens UE/EEE/Suisse. Par ailleurs, la carte ISIC (International Student Identity Card) donne la possibilité aux étudiants de profiter d’avantages et réductions diverses (transport en commun, restaurants, musées, cinémas, etc.). Sa souscription s’élève à 12 €.

Quelles bourses pour partir étudier en Suède ?

Un départ en Suède dans le cadre d’un échange Erasmus+ donne automatiquement droit à une bourse, d’un montant compris entre 310 et 600 euros par mois (la Suède faisant partie du Groupe 1, qui regroupe les pays où le coût de la vie est le plus élevé). D’autres part, l’Institut Suédois offre également des bourses pour un montant mensuel variable. Seule condition : être inscrit pour obtenir un diplôme de Master ou un Doctorat. Notez également que d’autres organismes proposent des bourses, comme :

  • les conseils généraux et régionaux ;
  • le ministère des Affaires étrangères.

À lire aussi : Quelles sont les bourses pour partir étudier à l’étranger ?

La culture suédoise

La culture suédoise a tout pour plaire : elle fait la part belle à un mode de vie égalitaire et sain, de plus en plus durable et en harmonie avec la nature.

Les informations principales

Avec une superficie de 450 000 km², la Suède se classe troisième dans la hiérarchie des plus grands pays européens. Le pays se découpe en trois grandes régions :

  • le Götaland au sud ;
  • le Norrland au nord ;
  • le Svealand au centre.

Paradoxalement, la population reste assez faible en comparaison, avec seulement 9 millions d’habitants. Les plus grandes villes sont la capitale Stockholm, Göteborg, ainsi que les villes étudiantes Uppsala, Lund, Umea et Linköping.

Notez également que la Suède est assez verte. En effet, 53 % de sa surface est recouverte de forêts. Le pays est gouverné sous le régime de la monarchie constitutionnelle et la langue officielle est le suédois, bien que d’autres langues sont reconnues : le sami, le finnois, le meänkieli, le yiddish.

Le climat continental suédois implique des écarts de températures assez importants entre l’hiver et l’été. Ce climat rigoureux n’impacte pas les valeurs de la population, réputée pour être axée sur la liberté, l’égalité et la durabilité.

Ouverture d’esprit et droits LGBTQ+

Les Suédois apprécient l’ouverture et la coopération. Le principe d’égalité est ancré dans les mœurs : il n’est pas rare d’appeler son professeur ou son patron par son prénom et de venir en tenue décontractée au travail.

Par ailleurs, la Suède est l’un des pays qui protègent le plus les minorités LGBTQ+. Plusieurs lois ont d’ailleurs été mises en place pour garantir leurs droits.

La nourriture en Suède

Les plats suédois sont simples et naturels. Écrevisses, airelles rouges et poissons (hareng frais et mariné, morue), pommes de terre, légumes racines, élan et porc font partie des mets les plus appréciés et consommés par la population.

Pourquoi partir étudier en Suède ?

La Suède regorge d’arguments pour les étudiants qui hésitent encore à venir :

  1. Un système éducatif de grande renommée. Les universités sont régulièrement classées parmi les meilleures au monde.
  2. Une culture et une vie étudiante qui sont importantes, dans des villes comme Uppsala ou Lund.
  3. Une pratique de l’anglais facilitée. En 2022, la Suède se classe au septième rang mondial pour la bonne maîtrise de l’anglais en seconde langue.
  4. Une nature luxuriante. Aurores boréales, longues journées d’été, grandes étendues sauvages, milliers d’îles et archipels… Grâce au « Allemansrätten » — ou liberté de se déplacer — l’immense majorité des lieux publics sont accessibles à tous. La Suède offre des possibilités illimitées de se fondre dans la nature, en pratiquant le camping, le ski, les raquettes, la randonnée, la pêche, etc.
  5. Une culture riche. Des Vikings à Abba, l’histoire de la Suède est riche. De nombreux festivals et fêtes traditionnelles ponctuent le calendrier, alors que les musées sont légion à travers le pays.

À lire aussi : Top 10 des villes préférées des étudiants Erasmus

Partir à l’étranger avec le programme Erasmus+

Vous souhaitez partir étudier, faire un stage et vous former à l’étranger : trouvez toutes les informations nécessaires sur notre rubrique Partir à l’étranger avec Erasmus+

Cet article traite des thèmes suivants :

Toutes les actualités

Navigation

  • Accueil
  • Actualités
  • Tout savoir avant de partir étudier en Suède

Sommaire

Partager