fbpx
MENU
Espace utilisateur
Logotype Agence ERASMUS+ France
Accéder à la version anglaise
Recevez la newsletter

Suivez l’agence sur les réseaux

fermer

Partir
à l’étranger
avec Erasmus+

Le programme Erasmus+ est ouvert à tous. 
Quel que soit votre âge ou votre situation, vous pouvez partir en séjour Erasmus+.

Le programme Erasmus+ n’est pas seulement un programme pour les étudiants. Il permet à de nombreux publics de partir étudier ou effectuer un stage ou une formation en Europe ou dans le monde.

Qui peut bénéficier du programme Erasmus+ ?

Toutes les personnes en poursuite d’études, en apprentissage, alternance, formation, qui enseignent, forment, en recherche d’emploi ou qui souhaitent devenir bénévole peuvent partir à l’étranger avec Erasmus+.

Il existe une seule obligation : ce séjour doit avoir un objectif d’apprentissage, de formation ou de partage d’expérience  et de connaissance.

Navigation

  • Accueil
  • Partir à l’étranger avec Erasmus+

Sommaire

Partager

étape 1
Je souhaite partir
en mobilité ERASMUS+

Je recherche un emploi, je viens de terminer mes études



Choisir ce domaine

J’enseigne, je forme, j'accompagne



Choisir ce domaine

Je suis en période d’apprentissage, d’alternance



Choisir ce domaine

Je poursuis des études supérieures



Choisir ce domaine

Vous êtes jeune actif ? Développez votre expérience professionnelle avec un stage à l’étranger.

Les métiers sont aujourd’hui très évolutifs pour répondre aux besoins d’une société en mutation constante. L’acquisition, le renouvellement des compétences professionnelles sont un passage obligé pour mieux s’insérer sur le marché du travail ou pour maintenir son emploi.

Qui peut partir ?

Les stagiaires de la formation professionnelle, les salariés dans le cadre d’une action de formation continue, financée par l’entreprise ou un organisme collecteur de fonds, les demandeurs d’emploi, les personnes en insertion sociale ou professionnelle.
Les personnels, salariés ou bénévoles, qui les accompagnent.

Partir avec Erasmus+, c’est :

  • Génèrer un effet accélérateur de retour à l’emploi
  • Favoriser un niveau de salaire plus élevé pour les diplômés « Bac+3 et plus »
  • Favoriser la reprise d’études ou de formation pour les diplômés « Bac+2 et moins »
  • Redevenir acteur de son projet personnel et professionnel

Durée de la mobilité : 02 jours à 1 an

Comment bénéficier d’Erasmus+ ?

Tout individu peut bénéficier de périodes de formation Erasmus+, quel que soit son statut ou son niveau de qualification.

Qui propose un stage, une formation avec Erasmus+ ?

Vous êtes inscrit dans une mission locale, dans un Pôle emploi, dans une structure associative, c’est par l’intermédiaire de votre structure d’encadrement que vous pourrez bénéficier d’un stage en entreprise en Europe.

Vous êtes salarié et envisagez d’entreprendre une séquence de formation en Europe, utilisez votre compte personnel de formation !

Prenez contact avec votre Conseil régional qui, selon votre statut, proposera un co-financement pour votre mobilité en Europe. Les régions soutiennent la mobilité des jeunes et collaborent avec les pôles emploi pour décrypter le marché du travail et les métiers « en tension ».

Où partir ?

Les pays membres de l’Union européenne ainsi que la Macédoine du Nord, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Turquie, la Serbie.
Et depuis 2021, dans le monde entier pour le secteur de l’enseignement et la formation professionnels.

Quel montant de bourse ?

Faites le tour des aides financières : Erasmus+ offre une bourse pour participer aux frais de voyage et de vie sur place et les collectivités territoriales, telles que les régions, fournissent des cofinancements.

Comment se passe la mobilité Erasmus+ ?

Les mobilités Erasmus+ s’organisent dans un cadre précis : vous êtes suivi, encadré.

Le tutorat avec Erasmus+

Pendant votre séjour Erasmus+ et suivant votre statut, vous pouvez bénéficier de l’accompagnement d’un tuteur qui vous accueillera au sein de l’entreprise ou de la structure d’accueil.

Le rôle du tuteur

Il vous informe sur votre contrat de travail, vos droits, devoirs et obligations en entreprise.

Il est votre interlocuteur dans l’entreprise et facilite votre intégration dans un nouvel environnement.

Il vous transmet ses compétences et ses habiletés.

L’avis de Bakary, recruteur dans l’hôtellerie-restauration

Partir
à l’étranger
avec Erasmus+

Je recherche un emploi, je viens de terminer mes études

En quoi Europass peut-il m'aider ?

Europass offre de nombreuses fonctionnalités et services pour la gestion des compétences et des carrières tout au long de la vie (CV européen, portfolio de compétences, des informations sur les formations, les qualifications en Europe, etc. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Vivre et travailler en Europe

Besoin d’infos sur la recherche d’un logement, le coût de la vie, les transports, la santé ou encore la législation sociale d’un pays ?

Consultez le site Eures, rubrique Vivre et travailler en Europe. 31 pays européens sont passés à la loupe.

La santé pendant la mobilité

  • Demandez à votre caisse d’assurance maladie la Carte européenne d’assurance maladie. Gratuite et valable 1 an, elle vous donne accès aux soins de santé publics durant un séjour temporaire dans l’un des 28 pays membres de l’UE, en Islande, au Liechtenstein, en Norvège (et en Suisse).
  • Vous restez affilié au régime français de sécurité sociale et vous continuez à bénéficier de toutes les prestations de ce régime. Votre employeur continue à verser les cotisations dues au régime français de sécurité sociale.
  • Avant le départ pour un pays de l’Union européenne, de l’espace économique européen et pour la Suisse, votre employeur doit contacter la Caisse d’assurance Maladie du siège de son entreprise.
Pour en savoir plus : https://www.ameli.fr

Y a-t-il des aides pour les personnes en situation de handicap ?

Le programme Erasmus+ accompagne les personnes en situation de handicap. Pour savoir plus, cliquez ici.

La plateforme Inclusivemobility fournit aux étudiants handicapés toutes les informations dont ils ont besoin pour étudier à l’étranger.

J'ai entendu parler du Service volontaire européen, du Corps européen de solidarité, etc. Où puis-je trouver des informations ?

L’agence Erasmus+ France / Education Formation gère les volets éducation et formation du programme Erasmus+. Service volontaire européen ou Corps européen de solidarité sont gérés par l’agence Erasmus+ France – Jeunesse & Sport.

Je suis à la recherche d'un stage à l'étranger. Erasmus+ peut-il m'aider à trouver ces stages ?

Le programme Erasmus+ ne propose que des financements de mobilité de stage. Vous pouvez consulter les offres de stage : erasmusintern.org, le site Eures de la Commission européenne ou Praxis.

Je rencontre ou j'ai rencontré des problèmes lors de ma mobilité Erasmus+. Vers qui dois-je me tourner ?

Si vous rencontrez quelque difficulté que ce soit lors de votre mobilité Erasmus+, vous devez le signaler à votre établissement d’origine.
Si le problème n’est pas réglé, vous pouvez effectuer une réclamation auprès de l’agence Erasmus+ France / Education Formation via notre formulaire de réclamation.

Vous êtes formateur, enseignant, personnel administratif ? Enrichissez vos connaissances avec le programme Erasmus+

La culture de l’international s’est installée dans tous les secteurs. La mobilité des formateurs est l’un des axes prioritaires : expérience professionnelle enrichissante dans un autre pays, elle sert aussi de levier pour la mobilité des jeunes apprenants.

Choisir Erasmus+

Vous avez un projet de formation qui s’inscrit dans un projet plus global d’établissement, une problématique qui vous tient à cœur ? La mobilité  Erasmus+ enrichira vos pratiques professionnelles et vous permettra de créer des réseaux et des collaborations multiples, sur votre territoire, en Europe.

Qui peut partir ?

Les enseignants ou professeurs dans le supérieur, chefs d’établissement, directeurs d’école, inspecteurs ou enseignants dans le scolaire, formateurs dans le secteur professionnel ou dans l’éducation des adultes, vous pouvez bénéficier d’une mobilité de formation.

Le établissements peuvent aussi organiser des mobilités individuelles ou collectives pour leur élèves.

Partir avec Erasmus+, c’est :

  • s’inscrire dans un projet d’établissement
  • s’immerger dans un autre contexte éducatif, de formation,
  • échanger et transférer les bonnes pratiques repérées en Europe

Il s’agit d’une mobilité encadrée et organisée par votre établissement d’origine.

Durée de la mobilité : de 2 jours à 2 mois sans compter le temps de déplacement.

Comment bénéficier d’Erasmus+ ?

Quelques démarches sont à accomplir avant de pouvoir bénéficier du programme Erasmus+.

Qui propose des mobilités Erasmus+ ?

Les établissements d’enseignement supérieur, scolaire, de la formation professionnelle peuvent organiser des mobilités Erasmus+.

Où partir ?

Les pays membres de l’UE, l’Ancienne République Yougoslave de Macédoine, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Turquie.

Pour quelles activités ?
  • Des périodes d’enseignement à l’étranger
  • Des périodes de formation professionnelle (stages, périodes d’observation)

Dans les deux cas, des accords de mobilité sont passés entre établissements partenaires pour ajuster votre période de mobilité aux attentes des deux parties.

Comment postuler ?

Le projet de mobilité est porté par votre établissement.

Vous déterminerez ensemble les objectifs, la durée, le choix de la structure d’accueil et les dates de mobilité.

De même, les incidences liées à votre mobilité et donc à votre absence de l’établissement doivent être anticipées.

Quel soutien financier ?

La subvention européenne contribue à vos frais de voyage ainsi qu’à ceux liés au séjour sur place.

Il est également prévu dans certains cas la prise en charge des frais de formation à hauteur de 700€.

Trouver des partenaires d’accueil, se préparer à échanger

Exploitez les outils dédiés, repérez les associations engagées dans les réseaux de coopération /

  • eTwinning pour la communauté des établissements scolaires d’Europe
  • School Education Gateway, professionnel de l’enseignement scolaire, enseignant, inspecteur, chef d’établissement, chercheur
  • EPALE, plate-forme d’information pour l’éducation des adultes

Vos échanges seront d’autant plus fructueux pendant votre expérience à l’étranger si vous y consacrez un peu de temps. Renseignez-vous sur le système éducatif du pays visité. Faites le point sur les thèmes que vous souhaitez développer avec vos partenaires.

Les bénéfices d’une mobilité Erasmus+

Une mobilité Erasmus+ permet de se former, d’apprendre, mais aussi de développer des projets pédagogiques et des partenariats.

Créez un réseau de partenaires

Votre mobilité Erasmus+ s’inscrit dans un projet collectif, celui de votre établissement.

Vous démarrez un travail de collaboration, de partenariat qui pourra s’inscrire dans la durée, s’ouvrir à d’autres collègues et s’enrichir. Vous vous trouvez dans un contexte multiculturel, assurez-vous que les attentes de vos partenaires correspondent bien aux vôtres.

Des mobilités pour les élèves et apprenants

Erasmus+ permet aussi d’organiser la mobilité européenne de vos élèves/apprenants. Ces mobilités peuvent être individuelles ou groupées.

Des mobilités pour les cadres éducatifs

Les personnels non-enseignants peuvent aussi bénéficier du programme Erasmus+, comme leurs collègues enseignants.

S’engager dans un partenariat Erasmus+

La mobilité internationale des individus permet aussi le développement de partenariats institutionnels qui se renforcent dans la durée.

Au-delà de la mobilité, Erasmus+ finance des partenariats plus ambitieux, qui regroupent des acteurs multiples (établissements d’enseignement ou de formation, collectivités territoriales, associations, etc.)

L’avis de Valérie, dont la fille est partie avec Erasmus+

Partir
à l’étranger
avec Erasmus+

J’enseigne, je forme, j'accompagne

Y a-t-il des aides pour les personnes en situation de handicap ?

Le programme Erasmus+ accompagne les personnes en situation de handicap. Pour savoir plus, cliquez ici.

La plateforme Inclusivemobility fournit aux étudiants handicapés toutes les informations dont ils ont besoin pour étudier à l’étranger.

Je rencontre ou j'ai rencontré des problèmes lors de ma mobilité Erasmus+. Vers qui dois-je me tourner ?

Si vous rencontrez quelque difficulté que ce soit lors de votre mobilité Erasmus+, vous devez le signaler à votre établissement d’origine.
Si le problème n’est pas réglé, vous pouvez effectuer une réclamation auprès de l’agence Erasmus+ France / Education Formation via notre formulaire de réclamation.

Vous êtes en période d’apprentissage ? Bénéficiez des conseils et des bourses pour partir en stage à l’étranger.

Avec Erasmus+, la mobilité européenne des apprentis est largement encouragée pour favoriser l’acquisition de compétences et l’insertion professionnelle.

Choisir Erasmus+

Une expérience de mobilité en Europe est en effet un élément distinctif lors d’un entretien de recrutement.

La mobilité internationale est aujourd’hui intégrée dans de nombreux cursus d’apprentissage.

Qui peut partir ?

Les alternants (les apprentis, les titulaires d’un contrat de professionnalisation) de l’enseignement secondaire et de l’enseignement supérieur.

Il faut que l’établissement dans lequel vous êtes inscrit participe au programme Erasmus+.

Partir avec Erasmus+, c’est :

  • réaliser un stage dans une entreprise européenne
  • suivre une formation, en Europe, dans un organisme de formation professionnelle (avec une période de mise en situation professionnelle)

Durée de la mobilité Erasmus+ : 2 semaines à 12 mois

Avant de partir

Qui propose des mobilités Erasmus+ ?

Tous les types d’établissements ou organismes de formation, du secondaire ou de l’enseignement supérieur. Ces établissements doivent nécessairement participer au programme Erasmus+.

Renseignez-vous auprès de votre organisme ou établissement. C’est lui qui conçoit pour ses apprentis un projet de mobilité professionnelle. Ce projet va être mûri avec votre maitre d’apprentissage, qui va cibler une structure ou entreprise d’accueil, designer un tuteur qui vous accueillera et définira avec vous les compétences à acquérir pendant ce séjour.

Où partir ?

Les pays membres de l’UE, ainsi que l’Ancienne République Yougoslave de Macédoine, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Turquie, Serbie.

Et également dans le monde entier.

Comment trouver votre stage, votre structure d’accueil ?

Pas d’inquiétude, votre établissement de formation vous aidera dans vos recherches.

Il existe en France de nombreux organismes impliqués dans l’apprentissage qui peuvent vous faire bénéficier de leurs réseaux : la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, le réseau des Chambres de Commerce et d’Industrie, les Compagnons du devoir, le CCCA-BTP, le réseau des MFR, etc.

Si vous partez dans le cadre de vos études supérieures, votre établissement vous proposera des destinations en fonction des accords qu’il a conclus.

Quel montant de bourse ?

Erasmus+ offre une bourse pour participer aux frais de voyage et de vie sur place. Le montant varie en fonction du pays de destination.

Exemple de bourses pour une mobilité dans l’enseignement et la formation professionnelle :

  • 3 semaines en Italie : environ 1150€
  • 4 mois en Norvège : environ 5000€

Vous pouvez bénéficier d’une bourse de 900 à 1300€ pour un mois, selon la destination.

Exemples de bourses pour une mobilité de l’enseignement supérieur

Vous pouvez bénéficier d’une bourse entre 200 et 600€ par mois selon la destination (le montant est fixé par chaque établissement).

Un forfait complémentaire (100 à 250€ par mois) existe pour les apprenants issus de zones rurales, de quartiers prioritaires de la ville, confrontés à des difficultés économiques, sociales, de handicap ou de santé. Un complément encourage le choix de transports écoresponsables.

La mobilité Erasmus+ et l’apprentissage

Le tutorat avec Erasmus+

Lors de votre séjour Erasmus+, un tuteur vous accueillera au sein de votre entreprise d’accueil.

Avec Erasmus+, votre mobilité est encadrée par votre établissement ou de votre organisme de formation et validée dans le cadre de votre cursus.

Le rôle du tuteur 
  • vous informer sur votre contrat de travail, vos droits, devoirs et obligations en entreprise : durée légale hebdomadaire, hygiène et sécurité, conditions de travail, etc. Il est votre interlocuteur dans l’entreprise : il vous accompagnefacilite votre intégration, vous forme à un métierIl vous transmet ses compétences et ses habiletés. Il organise votre temps de travail en prenant en compte le rythme de l’alternance.
  • il assure le lien pédagogique avec votre établissement ou organisme de formation d’envoi. C’est lui qui définit les modalités d’évaluation, ajuste la formation aux enseignements de votre établissement, définit vos objectifs d’apprentissage.
Quel statut ?

Le code du Travail a prévu des dispositions particulières encadrant la mobilité des alternant. Votre établissement ou organisme de formation s’occupe de ces formalités et assiste votre employeur. Vous pouvez consulter les kits mis à disposition par le ministère du Travail.

Quelles conséquences sur votre contrat d’apprentissage ou de professionnalisation ?

Pendant la période de mobilité, l’entreprise ou le centre de formation d’accueil est seul responsable des conditions d’exécution du travail de l’alternant (telles qu’elles sont déterminées par les dispositions en vigueur dans le pays d’accueil) notamment ce qui a trait :

  • à la santé et à la sécurité du travail
  • à la rémunération
  • à la durée du travail
  • au repos hebdomadaire et aux jours fériés

Une convention (de « mise en veille » du contrat) est conclue, pour une durée limitée et prédéterminée, entre l’apprenti, l’employeur en France, l’employeur à l’étranger, le centre de formation en France et, le cas échéant, le centre de formation à l’étranger pour la mise en œuvre de cette mobilité.

 

Pour les périodes de mobilité n’excédant pas quatre semaines, une convention de mise à disposition temporaire peut être conclue entre l’apprenti, l’employeur français, le centre de formation français et le centre de formation à l’étranger, ainsi que le cas échéant l’employeur à l’étranger.

 

Pendant cette mise à disposition, l’exécution du contrat se poursuit et l’employeur français reste responsable des conditions d’exécution de la formation (l’employeur français continue de verser le salaire à l’alternant ainsi que les charges afférentes).

L’avis d’Ahmad, apprenti en chaudronnerie, parti avec Erasmus+

Partir
à l’étranger
avec Erasmus+

Je suis en période d’apprentissage, d’alternance

Y a-t-il des aides pour les personnes en situation de handicap ?

Le programme Erasmus+ accompagne les personnes en situation de handicap. Pour savoir plus, cliquez ici.

La plateforme Inclusivemobility fournit aux étudiants handicapés toutes les informations dont ils ont besoin pour étudier à l’étranger.

J'ai entendu parler du Service volontaire européen, du Corps européen de solidarité, etc. Où puis-je trouver des informations ?

L’agence Erasmus+ France / Education Formation gère les volets éducation et formation du programme Erasmus+. Service volontaire européen ou Corps européen de solidarité sont gérés par l’agence Erasmus+ France – Jeunesse & Sport.

Je suis à la recherche d'un stage à l'étranger. Erasmus+ peut-il m'aider à trouver ces stages ?

Le programme Erasmus+ ne propose que des financements de mobilité de stage. Vous pouvez consulter les offres de stage : erasmusintern.org, le site Eures de la Commission européenne ou Praxis.

Je rencontre ou j'ai rencontré des problèmes lors de ma mobilité Erasmus+. Vers qui dois-je me tourner ?

Si vous rencontrez quelque difficulté que ce soit lors de votre mobilité Erasmus+, vous devez le signaler à votre établissement d’origine.
Si le problème n’est pas réglé, vous pouvez effectuer une réclamation auprès de l’agence Erasmus+ France / Education Formation via notre formulaire de réclamation.

Vous êtes étudiant ? Découvrez les modalités pour un séjour à l’étranger et comment bénéficier d’une bourse Erasmus+.

Votre séjour Erasmus+ est un vrai projet à définir au moins 6 mois ou 1 an avant le départ ! Ce n’est pas une destination touristique ! Choisissez un lieu d’accueil en phase avec vos attentes et votre cursus.

Choisir Erasmus+

Les étudiants peuvent séjourner à l’étranger, en Europe comme à l’international. Ils peuvent participer au programme Erasmus+, quel que soit la discipline, le cycle d’études ou le diplôme préparé. Ce séjour est reconnu pour obtenir le diplôme préparé en France.

Qui peut partir ?

Tous les étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur accrédités par la Commission européenne  :

  • Dès la première année d’étude supérieure pour les mobilités de stage
  • A partir de la deuxième année d’étude supérieure pour les mobilités d’étude

Pour savoir si votre établissement est accrédité par la Commission européenne, vous pouvez consulter son site Internet.

Comment déposer une candidature ?

Pour déposer une candidature, vous devez prendre contact avec le service des relations internationales de votre établissement.

Il vous indiquera les établissements partenaires où vous pourrez étudier ou les démarches à entreprendre pour partir en stage.

Vous déposerez votre candidature auprès de lui et il vous accompagnera tout au long de votre séjour.

Si votre établissement ne dispose pas d’un service des relations internationales : vous pouvez vous adresser à l’enseignant référent pour l’action européenne et internationale (ERAEI) en charge de votre formation.

Quelle est la durée d’une mobilité Erasmus+ ?

Durée de la mobilité Erasmus+ : 2 à 12 mois maximum par cycle d’étude.

Certaines mobilités peuvent être plus courtes, notamment dans le cadre d’un doctorat ou d’une mobilité hybride (mobilités mixant activités virtuelles et mobilité physique).

Avant de partir

La mobilité des étudiants se décline en mobilité d’étude et mobilité de stage. Le programme vous permet désormais d’agréger ces deux types de mobilités pour renforcer la dimension internationale de votre cursus universitaire.

Qui propose des mobilités Erasmus+ ?

Les universités ne sont pas les seules concernées, les écoles de commerce, d’ingénieurs, les instituts d’études politiques, les instituts agronomiques, les écoles d’art, les conservatoires de musique, les lycées dans leurs cursus de BTS et l’ensemble des établissements publics et privés relevant de l’enseignement supérieur proposent des mobilités Erasmus+.

Où partir ?

Principalement les pays membres de l’UE, ainsi que la République de Macédoine du Nord, la Serbie, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Turquie.

D’autres pays du monde peuvent aussi être des destinations Erasmus+.

On ne part pas n’importe où : chaque établissement noue des partenariats à l’étranger en relation avec ses disciplines de prédilection…

 

Pour disposer d’informations sur le pays européen de votre choix, vous pouvez consulter le site Euroguidance.

A quel moment solliciter une mobilité Erasmus+ ?

Les mobilités en Europe se sont généralisées ces dernières années, tous les établissements ont des services de relations internationales ou des coordinateurs Erasmus+. Renseignez-vous et faites connaitre votre souhait de mobilité dès que possible.

L’application Erasmus+ permet de recevoir des informations sur le programme et d’être accompagner de la phase de candidature jusqu’au retour de mobilité.

Etudes ou un stage, à vous de choisir votre séjour Erasmus+ !

Erasmus+ vous permet de poursuivre des études ou d’effectuer un stage en Europe pendant votre cursus universitaire. Vous pouvez cumuler les deux, mobilité d’études et de stage tant que la durée totale n’excède pas les 12 mois par cycle (BTS, DUT, licence, master, doctorat).

  • Votre période d’études se déroule dans un établissement d’enseignement supérieur partenaire de votre université. Vous partez dans le cadre de ces accords de coopération internationale.

Cette période d’étude à l’étranger s’intègre dans votre cursus. Vous choisissez un semestre ou une année universitaire et vous pouvez partir dès la deuxième année de votre cursus.

Cette période d’étude peut s’effectuer également sous un format hybride en combinant activités virtuelles et mobilité physique plus courte (5 à 30 jours).

  • Votre stage en entreprise, institut de recherche ou tout organisme public ou privé actif sur le marché du travail

Cette période de stage à l’étranger s’intègre dans votre cursus. La durée de votre stage est comprise entre 2 et 12 mois.

→ Prenez contact avec le bureau des stages de votre établissement.

Quel montant de bourse ?

Vous recevez une bourse de l’Union européenne qui est une participation aux frais induits par la mobilité. Cette bourse est forfaitaire et intègre systématiquement le coût de la vie du pays de destination. Vous serez exonéré des frais d’inscription dans l’université d’accueil.

Des financements complémentaires peuvent être proposés par les conseils régionaux ou les ministères. Des suppléments sont accordés pour les étudiants en situation de handicap.

Les étudiants de pays et de régions ultrapériphériques reçoivent des bourses plus élevées ainsi qu’une contribution pour les frais de voyage.

A titre indicatif, les montants mensualisés de la bourse Erasmus+ proposée par l’Union européenne (sans les compléments) :

  • Danemark, Finlande, Irlande, Islande, Liechtenstein, Luxembourg, Norvège, Suède, Royaume-Uni, Suisse, Iles Féroé  : 310 à 600€/mois pour les études ; 460 à 750€/mois pour les stages ; 700€/mois pour les étudiants inscrits dans un établissement des Outre-mer.
  • Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, France, Grèce, Italie, Malte, Pays-Bas, Portugal : 260 à 540€/mois pour les études ; 410 à 690€/mois pour les stages ; 700€/mois pour les étudiants inscrits dans un établissement des Outre-mer.
  • Ancienne République Yougoslave de Macédoine, Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Turquie: 200 à 490€ pour les études ; 350 à 570 €/mois pour les stages ; 700€/mois pour les étudiants inscrits dans un établissement des Outre-mer.

 

Les masters internationaux Erasmus Mundus

Vous pouvez aussi candidater à un master Erasmus Mundus. Ce sont des masters internationaux. Ils proposent un minimum de deux mobilités en Europe ou dans le monde.

Liste des masters conjoints Erasmus Mundus et coordonnées des établissements coordonnateurs.

Les bénéfices d’un séjour Erasmus+

Un séjour de mobilité Erasmus+, c’est un moment unique  pour nouer des contacts, amicaux et professionnels, pour découvrir une langue, une culture.

C’est aussi un plus sur votre CV, l’expérience de l’international étant devenue un critère incontournable de recrutement.

Le contrat pédagogique

Vous avez signé un contrat pédagogique entre votre établissement d’origine et d’accueil ou une convention de stage entre votre université et l’entreprise d’accueil.

Ces documents attestent des enseignements et des activités suivies pendant votre séjour Erasmus+.

La reconnaissance académique de votre mobilité Erasmus+

Vous obtenez à l’étranger ce que l’on appelle des crédits, ces fameux ECTS. Ce système est utilisé dans toute l’Europe pour faciliter la mobilité des étudiants. Les crédits obtenus vont permettre de valider les cours suivis dans votre établissement d’accueil.

60 crédits ECTS sont nécessaires pour valider une année universitaire.

Votre établissement pourra aussi vous délivrer un Supplément au diplômes Europass, document nominatif qui va décrire votre formation, vos connaissances et l’ensemble des compétences acquises.

Ce document sera très utile à vos futurs employeurs.

L’immersion linguistique

Durant votre mobilité, vous êtes en immersion linguistique permanente.

L’amélioration des compétences linguistiques est évidente. Si l’anglais est aujourd’hui une langue de communication, vous allez baigner dans un contexte international et parler plusieurs langues étrangères.

Votre habilité linguistique va se développer.

L’avis d’Amina, étudiante et artiste

Partir
à l’étranger
avec Erasmus+

Je poursuis des études supérieures

Y a-t-il des aides pour les personnes en situation de handicap ?

Le programme Erasmus+ accompagne les personnes en situation de handicap. Pour savoir plus, cliquez ici.

La plateforme Inclusivemobility fournit aux étudiants handicapés toutes les informations dont ils ont besoin pour étudier à l’étranger.

Comment acquérir des compétences linguistiques ?

Votre établissement vous demandera de passer des tests pour évaluer vos compétences en langues étrangères avant et après la mobilité (français, anglais, espagnol, allemand et italien et néerlandais).Vous pourrez ensuite bénéficier de cours en ligne pour préparer votre mobilité et acquérir les compétences linguistiques nécessaires.

J'ai entendu parler du Service volontaire européen, du Corps européen de solidarité, etc. Où puis-je trouver des informations ?

L’agence Erasmus+ France / Education Formation gère les volets éducation et formation du programme Erasmus+. Service volontaire européen ou Corps européen de solidarité sont gérés par l’agence Erasmus+ France – Jeunesse & Sport.

Comment en savoir plus sur toutes les questions administratives autour de ma mobilité : sécurité sociale, assurance, impôts, etc. ?

Votre établissement/organisme d’envoi doit être en capacité de vous informer sur ces questions et assurer votre suivi d’un point de vue administratif. Vous pouvez aussi consulter le site : service-public.fr

Je suis à la recherche d'un stage à l'étranger. Erasmus+ peut-il m'aider à trouver ces stages ?

Le programme Erasmus+ ne propose que des financements de mobilité de stage. Vous pouvez consulter les offres de stage : erasmusintern.org, le site Eures de la Commission européenne ou Praxis.

Je suis étudiant Erasmus+ et je cherche un logement. Erasmus+ propose-t-il des solutions ?

Si vous êtes étudiant Erasmus+ et que vous souhaitez vous loger en France, vous devez contacter le CROUS de votre ville d’accueil, qui est en charge du parc de logements destiné aux étudiants. Si vous partez à l’étranger, l’association Erasmus Student Network (ESN) peut vous aider à vous loger à l’étranger.

Je suis en cours de mobilité Erasmus+ ou je vais bientôt l'être. Quand me seront versées mes bourses ?

Pour toute question relative aux versements des bourses, veuillez vous renseigner auprès de votre établissement d’origine.

Je rencontre ou j'ai rencontré des problèmes lors de ma mobilité Erasmus+. Vers qui dois-je me tourner ?

Si vous rencontrez quelque difficulté que ce soit lors de votre mobilité Erasmus+, vous devez le signaler à votre établissement d’origine.
Si le problème n’est pas réglé, vous pouvez effectuer une réclamation auprès de l’agence Erasmus+ France / Education Formation via notre formulaire de réclamation.

Avancement de votre recherche