fbpx
MENU
Logotype Agence ERASMUS+ France
Accéder à la version anglaise
Recevez la newsletter

Suivez l’agence sur les réseaux

fermer

Mobilités et échanges

S’il est surtout connu pour la mobilité des étudiants, le programme Erasmus + offre la possibilité à de nombreux autres acteurs publics et privés de partir se former ou d’organiser des mobilités aux bénéfice de leurs apprenants, en Europe et dans le reste du monde.

Qui peut organiser des mobilités Erasmus + ?

Si vous travaillez ou êtes engagés dans un établissement ou un organisme actif dans les domaines de l’enseignement scolaire, de l’enseignement supérieur, de l’enseignement et la formation professionnels, de l’action sociale, l’éducation populaire ou et de l’économie sociale et solidaire (« éducation des adultes »), vous pouvez organiser des mobilités Erasmus +. Ces établissement ou organismes peuvent être :

  • des écoles, collèges, lycées (voie générale et technologique) ;
  • des universités et des établissements publics ou privés du supérieur (y compris lycées pour les BTS) ;
  • des établissements de la voie professionnelle (CFA ou lycées) ou des organismes de formation initiale ou continue ;
  • des associations, des collectivités territoriales, tout type de structure publique ou privée intervenant dans le champ de l’éducation et de la formation, dès la petite enfance.

Le Guide du programme Erasmus + définit les organismes éligibles pour déposer une candidature assortie d’une demande de financement. Au regard du contexte national, il est complété chaque année par une circulaire paraissant au Bulletin Officiel de l’Education nationale et au Bulletin Officiel de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Qui est concerné par la mobilité Erasmus + ?

Toutes les personnes en période de mobilités et d’échanges, c’est à dire d’étude, de stage, de formation initiale ou continue, sont concernées par le projet que vous pourriez monter avec des financements Erasmus +.

Il s’agit notamment :

  • des élèves d’établissements scolaires de la maternelle au lycée ;
  • des apprentis et des lycéens de la voie professionnelle ;
  • des étudiants pour des périodes d’étude ou de stage en entreprise ;
  • des alternants de l’enseignement supérieur ;
  • des jeunes diplômés et stagiaires de la formation professionnelle continue ;
  • des publics adultes peu qualifiés ou peu diplômés et socialement fragilisés.

Votre projet de mobilité peut également permettre d’organiser des missions d’enseignement, des périodes de formation ou d’observation de pratiques professionnelles en Europe pour :

  • les enseignants, formateurs, éducateurs ;
  • les chefs d’établissements ;
  • les personnels administratifs ou techniques d’établissement/organisme d’éducation ou de formation ;
  • les professionnels de la petite enfance ;
  • les tuteurs et maîtres d’apprentissage en entreprises

Sommaire

Partager