fbpx
MENU
Espace utilisateur
Logotype Agence ERASMUS+ France
Accéder à la version anglaise
Recevez la newsletter

Suivez l’agence sur les réseaux

fermer

Actualité

Top 10 des destinations où étudier à l'étranger pour un Français

Publié le 10 janvier 2023

Les étudiants sont de plus en plus amenés à partir quelques mois pour étudier, voire quelques années, à l’étranger dans le cadre du programme Erasmus+. Mais quel est le meilleur pays pour étudier à l’étranger ? Découvrez 10 pays où il fait bon vivre pour un Français !

Sommaire :

  1. La Belgique
  2. L’Espagne
  3. L’Allemagne
  4. Les Pays-Bas
  5. L’Italie
  6. Malte
  7. L’Irlande
  8. Les pays nordiques (Suède, Finlande, Danemark, Norvège)
  9. Le Portugal
  10. La Hongrie

La Belgique

  • La Belgique possède trois langues officielles : le flamand (néerlandais), le français et l’allemand. Ce multilinguisme favorise l’apprentissage de l’anglais, largement répandu dans le système universitaire et dans la vie de tous les jours. L’excellent niveau de ses universités (Katholieke Universiteit Leuven, Université Libre de Bruxelles, Université de Gent, etc.) et la proximité avec la France sont deux arguments convaincants pour les étudiants français.
  • Le coût moyen de la vie demeure assez similaire à celui de la France.
  • La Belgique possède de nombreux musées, ainsi que des villes riches en histoire (Bruges, Bruxelles, Anvers, etc.). Par ailleurs, les villes belges sont réputées pour leur ambiance festive et animée.
  • Le pays se situe dans un carrefour prisé des étudiants, non loin de Londres, Paris, Amsterdam et de l’Allemagne.
  • En 2019, 12 821 étudiants étrangers sont venus étudier en Belgique.

À lire aussi : Top 10 des villes préférées des étudiants Erasmus

L’Espagne

  • En 2019, l’Espagne a accueilli plus de 60 000 étudiants étrangers.
  • Le pays attire autant pour son climat méditerranéen que pour son aspect culturel. Avec 49 monuments et sites classés par l’UNESCO (Alhambra, Sagrada Familia, centres historiques de Cordoue, Tolède, vieilles villes de Salamanque, Saint-Jacques de Compostelle), l’Espagne possède l’un des plus beaux patrimoines culturels et historiques d’Europe.
  • Entre 1985 et 2022, quatre villes espagnoles ont été désignées capitales européennes de la culture : Madrid, Saint-Jacques-de-Compostelle, Salamanque et San Sebastian.
  • Le pays possède un coût de la vie plus faible de 27 % par rapport à celui de la France. Pour quelques euros, un étudiant peut facilement se déplacer et se nourrir de délicieux tapas.
  • Le système éducatif est prolifique et qualitatif : plus de 70 universités sont implantées en Espagne.

L’Allemagne

  • En 2019, l’Allemagne a accueilli plus de 250 000 étudiants internationaux, ce qui en fait la première destination au sein de l’Union européenne.
  • L’Allemagne propose une grande quantité de cursus universitaires uniquement en anglais, adaptés à plusieurs niveaux.
  • Avec 51 monuments et sites classés (cathédrales d’Aix-la-Chapelle, Cologne, les villes de Trèves, Bamberg, Ratisbonne, forêt des Carpates) et des villes multiculturelles comme Berlin, Leipzig, Francfort, Munich ou Constance, l’Allemagne ne manque pas d’atouts culturels et historiques.
  • Le pays compte plus de 430 universités publiques et établissements d’enseignement supérieur pour étudier.
  • Le coût de la vie est environ de 11 % moins cher en Allemagne par rapport à la France.

Les Pays-Bas

  • Une grande partie de la population hollandaise parle un très bon niveau d’anglais. De plus, plus de 2 000 cursus universitaires peuvent également être suivis en anglais.
  • Le coût de la vie reste à peu près similaire à celui de la France.
  • Le pays est très cosmopolite et accueille de nombreux étudiants étrangers. En 2019, elle en a accueilli plus de 82 000.
  • Le style d’enseignement néerlandais est plébiscité pour son interactivité et son modèle centré sur l’étudiant.
  • Amsterdam, la capitale, attire autant pour son côté culturel (Rijksmuseum, maison d’Anne Frank, etc.), son architecture atypique et son système de canaux. Par ailleurs, les Pays-Bas sont réputés pour être très tolérants.

L’Italie

  • Le principal attrait de l’Italie demeure son statut de véritable musée à ciel ouvert. Avec pas moins de 58 monuments et sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO (centres historiques de Florence, Naples, Sienne, la ville de Venise et sa lagune, le Colisée de Rome, la Piazza del Duomo de Pise, etc.). Par le passé, quatre villes italiennes ont été désignées capitales européennes de la culture (Florence, Bologne, Gênes, Matera).
  • Le coût de la vie en Italie est 6 % moins cher que celui de la France.
  • En 2019, le programme Erasmus+ a permis à plus de 29 000 étudiants de suivre un programme en Italie.

étudier à Malte

  • Malte combine deux atouts majeurs pour un étudiant français. Son climat est méditerranéen, doux et ensoleillé. De plus, la langue officielle de Malte demeure l’anglais.
  • Cependant, les étudiants doivent rapidement effectuer leurs démarches pour tenter d’étudier à Malte. En effet, une seule université accueille des étudiants étrangers.
  • Malte dispose d’un coût de la vie plus bas qu’en France, de l’ordre de 6 %.
  • En 2021, 650 étudiants étrangers sont venus étudier dans la seule université maltaise.

étudier en Irlande

  • L’Irlande connaît un grand succès auprès des étudiants, surtout depuis le Brexit. Entre 2017 et 2018, le nombre de mobilités Erasmus+ a en effet augmenté de 1 100. Seul pays à la langue et à la culture anglophone de l’Union européenne, l’Irlande est réputée pour son ambiance chaleureuse.
  • La Commission européenne considère l’Irlande comme le pays à la meilleure qualité de vie. Le pays tire son épingle du jeu sur ses faibles taux d’émissions de gaz à effet de serre et sur son exposition à la pollution de l’air par les particules.
  • Le coût des études reste cependant élevé. Les années de master peuvent ainsi coûter entre 6 000 et 25 000 euros.
  • En 2019, l’Irlande a accueilli près de 25 000 étudiants internationaux en mobilité diplômante.
  • En moyenne, le coût de la vie en Irlande est 16 % plus important qu’en France.

Les pays nordiques pour étudier (Suède, Finlande, Danemark, Norvège)

  • Les pays scandinaves sont réputés pour leur qualité de vie, leur tolérance et avant-gardisme. Malgré leur coût de la vie plus onéreux qu’en France, ils restent plus abordables que des villes comme Paris ou Londres.
  • Suède, Finlande, Danemark et Norvège tirent leur épingle du jeu grâce aux nombreux cursus universitaires qu’ils proposent en anglais. Rien qu’au Danemark, plus de 700 programmes d’études s’effectuent en anglais. D’ailleurs, la plupart des habitants parlent la langue de Shakespeare de manière quasi parfaite.
  • L’attrait principal de ces pays, mis à part la qualité de leur enseignement ? La nature ! Week-end d’activités outdoor, forêts majestueuses, des milliers d’archipels, etc. Les Scandinaves peuvent profiter de grands espaces inhabités.
  • En 2019, 24 000 étudiants étrangers ont découvert le système universitaire danois. Ils étaient 38 000 en Suède.

À lire aussi : Tout savoir avant de partir étudier en Suède

Le Portugal

  • Le pays regorge de villes étudiantes (Lisbonne, Porto, Coimbra, Braga, etc.).
  • Le coût de la vie est l’un des plus avantageux des pays d’Europe de l’Ouest. En moyenne, un studio de 20 m² coûte 232 € et l’abonnement mensuel aux transports s’élève à 36 €. La nourriture et les sorties nocturnes coûtent également globalement moins cher qu’en France.
  • En 2019, le Portugal a attiré 16 210 étudiants en programme Erasmus+.
  • Les Portugais sont réputés pour leur accueil et leur générosité. Les paysages lusitaniens sont également très diversifiés.
  • La langue portugaise compte plus de 280 millions de locuteurs sur la planète. Il peut s’avérer intéressant de la parler en complément de l’anglais et du français.

Hongrie

  • La Hongrie, notamment Budapest, attire de plus en plus d’étudiants étrangers. Une ambiance festive, un coût de la vie inférieur à la plupart des capitales européennes, prix sensiblement inférieurs à la plupart des capitales européennes et universités de qualité : la Hongrie a tout pour plaire aux étudiants.
  • Budapest est une ville musée : le château de Buda, le pont des chaînes ou encore la basilique Saint-Stephen, etc. La ville accueille également de nombreux festivals, dont le plus grand du monde, le Sziget.
  • La jeunesse hongroise pratique l’anglais, les étudiants étrangers n’ont donc aucune barrière linguistique avec les locaux. Par ailleurs, plus de 500 cursus universitaires s’effectuent en anglais.
  • La ville de Budapest est très cosmopolite. De plus, le coût des études est bien plus accessible qu’ailleurs.

À lire aussi : Partir en Erasmus dans les pays de l’Est

Partir étudier à l’étranger avec Erasmus+

Pour partir étudier, faire un stage et vous former dans un autre pays, toutes les informations à savoir se trouvent dans notre rubrique Partir à l’étranger avec Erasmus+

Cet article traite des thèmes suivants :

Toutes les actualités

Navigation

  • Accueil
  • Actualités
  • Top 10 des destinations où étudier à l’étranger pour un Français

Sommaire

Partager