fbpx
MENU
Logotype Agence ERASMUS+ France
Accéder à la version anglaise
Recevez la newsletter

Suivez l’agence sur les réseaux

fermer

Actualité

La mobilité Erasmus+ des apprentis à l'honneur pendant la Fête de l'Europe

Publié le 17 mai 2021

A l’occasion de la Journée de l’Europe et de la visite d’Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, et de Clément Beaune, secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, au CFA du CNAM, à Saint-Denis, le 10 mai, plusieurs médias et organismes ont rappelé que le programme Erasmus+ concerne aussi les apprentis et les alternants.

Un sujet porté politiquement

Sur son site, le CNAM a rapporté la venue de la ministre et du secrétaire d’Etat et son objectif : inciter les apprentis et alternants à partir en mobilité à l’étranger. « Si l’on veut vraiment faire reconnaître l’apprentissage comme une voie d’excellence pour la formation des jeunes […], il faut qu’ils puissent aussi bénéficier de tous les programmes de mobilité européenne », a souligné Elisabeth Borne.

La Banque des Territoires (Caisse des dépôts et consignations), qui propose des solutions de conseil et de financement aux collectivités et acteurs publics, s’est saisi du sujet pour rappeler à son lectorat, porteurs de projets Erasmus+ potentiels, que le programme phare de l’Union européenne finance chaque année la mobilité à l’étranger de plus de 5 000 apprentis français.

Studyrama, média pour l’orientation, a également réagi avec un article rappelant que la France était le deuxième pays d’Europe à envoyer le plus d’apprentis en mobilité.

Erasmus+ en soutien à la mobilité des apprentis

La mobilité Erasmus+ constitue un levier important d’insertion professionnelle. Les Notes de l’Observatoire Erasmus+ ont notamment permis de mesurer que :

  • les jeunes qui ont réalisé une mobilité encadrée à l’étranger trouvent, en moyenne, un emploi en 2,9 mois contre 4,6 mois pour les autres (Notes de l’Observatoire n°1)
  • 86% des apprentis et apprenants de la formation professionnelle perçoivent une amélioration de leur employabilité suite à une mobilité Erasmus+ (Notes de l’Observatoire n°4)
  • 85% des apprentis ayant bénéficié d’une mobilité » Erasmus+ souhaitent poursuivre leur formation et 66% considèrent qu’ils ont acquis des compétences linguistiques réutilisables.

Elles montrent par ailleurs que les apprentis en mobilité Erasmus+ sont majoritairement inscrits en Bac Pro ou en CAP, scolarisés principalement en centres de formation d’apprentis (CFA) et en centres de formation professionnelle agricole (Notes de l’Observatoire n°11). 60% d’entre eux sont d’origine sociale modeste (Notes de l’Observatoire n°10).
Dans le cadre du nouveau programme Erasmus+ 2021-2027, les destinations hors Europe deviennent accessibles aux apprentis et formateurs de l’enseignement et de la formation professionnels, et 50 Centres d’excellence de la formation professionnelle seront financés par le programme Erasmus+ d’ici 2025.

Consulter le dossier de presse

Un webinaire pour tout savoir sur l’Erasmus des apprentis

Organisée le 20 mai par l’association EuroApp Mobility, une table-ronde en ligne a rassemblé Ilana Cicurel, eurodéputée, Paola Bolognini, déléguée générale de l’association, Sébastien Thierry, directeur adjoint de l’agence Erasmus+ France / Education Formation, Jérôme Cotigny, chargé de la mobilité européenne chez Bâtiment CFA Normandie, et Nathan Lusseau, représentant national d’ESN. Objectif des échanges : faire un état des lieux des opportunités offertes par le programme Erasmus+ et identifier les points d’amélioration.

Toutes les actualités

Navigation

  • Accueil
  • Actualités
  • La mobilité Erasmus+ des apprentis à l’honneur pendant la Fête de l’Europe

Sommaire

Partager