fbpx
MENU
Logotype Agence ERASMUS+ France
Accéder à la version anglaise
Recevez la newsletter

Suivez l’agence sur les réseaux

fermer

Devenir évaluateur Erasmus+

Suite au fort engouement qu’a eu la campagne de recrutement pour devenir évaluatrice / évaluateur auprès de l’Agence Erasmus + France Education Formation, nous vous informons que le recrutement est désormais clos.

L’Agence nationale Erasmus+ France / Education Formation assure la gestion décentralisée du programme Erasmus+.
A ce titre, elle organise les appels à propositions, apporte une assistance technique aux candidats, et met en œuvre la sélection des projets en vue de l’attribution des aides financières.
Tous les dossiers de candidature relevant des actions gérées par l’Agence ainsi que certains rapports finaux de projets terminés font l’objet d’une évaluation assurée par des évaluateurs et évaluatrices indépendants. Ces évaluations s’effectuent sur la base de grilles d’analyse et de critères définis par la Commission européenne et dans le respect des priorités nationales.

Compétences attendues

Les évaluateurs et évaluatrices seront retenus en référence à un certain nombre de critères :

  • Expérience : à travers l’exposé de son parcours professionnel, le candidat montre sa connaissance d’un ou de plusieurs secteurs de l’Education ou de la Formation, de sa pratique de montage, suivi ou d’évaluation de projets à financements régionaux, nationaux, européens ou internationaux Si vous êtes étudiant, nous retiendrons les profils provenant de Master en évaluation des politiques publiques
  • Compétences numériques : l’évaluation des dossiers Erasmus+ s’effectuant à distance, le candidat-évaluateur doit être en capacité de travailler de façon autonome dans un environnement numérique (à minima, savoir utiliser des outils de communication et de formation à distance, utiliser les outils bureautiques)
  • Compétences linguistiques : le candidat fait preuve de compétences linguistiques,
    – en français. Le niveau C1 établi par le CECRL en compréhension écrite et orale ainsi qu’en expression écrite est requis pour devenir évaluateur, évaluatrice. Le candidat devra démontrer des capacités d’analyse, de synthèse et des capacités rédactionnelles en français.
    – en anglais. Certains projets à évaluer sont rédigés en langue anglaise. L’Agence requiert à minima le niveau B2 établi par le CECRL sur le volet compréhension de la langue anglaise écrite car l’analyse du dossier par l’évaluateur sera rédigée en français

Sélection des candidats évaluateurs

Chaque candidat devra compléter un questionnaire en précisant ses domaines d’expertise et ses expériences précédentes.
Toute candidature incomplète ne sera pas examinée.
L’évaluation des candidatures est organisée par l’Agence et s’appuie sur la grille d’évaluation mentionnée dans le Parcours en ligne Devenir évaluateur.
La commission nationale de sélection des évaluateurs validera la liste des évaluateurs et évaluatrices retenus en fonction de la note attribuée à leur candidature et au regard des besoins exprimés par l’Agence. Cette commission est composée de personnalités externes et de membres de l’équipe de direction de l’Agence.
Les résultats de la sélection sont communiqués aux candidats avant le 25 décembre. Les candidats retenus rejoindront le réseau des évaluateurs et évaluatrices de l’Agence.

Non-conflit d’intérêts

  • lors de la candidature
    Il s’agit de s’assurer que les évaluateurs présentent toutes les garanties nécessaires de neutralité et d’indépendance vis-à-vis de l’Agence et des projets.
  • lors des sessions d’évaluation
    La déclaration sur l’honneur de non-conflit d’intérêts sera signée par l’évaluateur afin d’assurer l’indépendance des exercices d’évaluation des candidatures et ou des rapports finaux.
    L’évaluateur s’engage alors à n’avoir aucune participation personnelle aux projets à évaluer et n’avoir eu aucun rôle de conseil au montage d’un projet. Enfin, il déclare n’avoir aucun intérêt personnel qui pourrait influencer son impartialité.

Pour déposer votre candidature vous devrez suivre le parcours en ligne Devenir Evaluateur.

Conseils :
• prendre connaissance de l’intégralité de cet appel à manifestation ;
• vérifier qu’il n’y a pas de conflit d’intérêt pour évaluer des dossiers pour l’Agence Erasmus+ (rubrique non-conflit d’intérêts)
• consulter La FAQ (Foire aux questions) dans les ressources qui regroupe les principales questions pratiques posées par les candidats évaluateurs des campagnes précédentes.

Pour toute question complémentaire sur les sessions d’évaluation Erasmus+, vous pouvez nous contacter : evaluateurs@agence-erasmus.fr

Les statuts de l’évaluateur, de l’évaluatrice

Au moment de sa candidature via le questionnaire, le candidat renseignera de quel statut il relève. Celui-ci conditionnera les modalités de paiement des évaluations effectuées par l’évaluateur.

  • Vacataire : les évaluateurs et experts référents salariés du privé et public, retraités, demandeurs d’emploi, etc. sont salariés directs de l’Agence en tant que vacataires. Pour obtenir ce statut, l’évaluateur devra faire une demande d’autorisation de cumul d’activité auprès de son administration d’origine.
  • Prestataire : les évaluateurs et experts référents avec une identité professionnelle (N° SIREN) ; auto entreprises, intervenants pour une Association, une coopérative, une SARL ou EURL, en portage salarial, etc.

Consulter la fiche détaillée sur les statuts des évaluateurs dans les ressources.

Ressources :

Bulletin Officiel de l’Education nationale
Guide des évaluateurs de la Commission européenne
Foire aux questions

Navigation

  • Accueil
  • Devenir évaluateur Erasmus+

Sommaire

Partager