fbpx
MENU
Espace utilisateur
Logotype Agence ERASMUS+ France
Accéder à la version anglaise
Recevez la newsletter

Suivez l’agence sur les réseaux

fermer

Actualité

Stage à l’étranger : pour les étudiants, mais pas seulement !

Publié le 9 janvier 2023

Depuis quelques décennies, les possibilités de se former à l’étranger se sont accrues. Et ce grâce à la mobilité au sein de l’Union européenne et à la signature régulière d’accords bilatéraux avec d’autres pays dans le monde. Le programme Erasmus+ fait partie des meilleurs en matière. Reconnu pour les possibilités d’échanges entre étudiants européens, Erasmus+ ne se limite cependant pas qu’à eux. Découvrez qui peut faire appel à Erasmus+ et quels sont les bienfaits du programme !

Sommaire :

  1. Faire un stage à l’étranger : une possibilité ouverte à tous
  2. Effectuer un stage à l’étranger avec Erasmus+ Formation professionnelle
  3. En bref

Faire un stage à l’étranger : une possibilité ouverte à tous

Erasmus+ permet aux étudiants d’effectuer un stage de 2 à 12 mois dans une entreprise européenne. Ce programme d’échange de l’UE, qui a fêté ses 35 ans en 2022, s’adresse aux étudiants de l’enseignement supérieur âgés de 18 à 30 ans qui possèdent la nationalité d’un pays participant. Mais, contrairement aux idées reçues, le programme ne s’adresse pas uniquement aux étudiants !

Stage à l’international pour un apprenti

Les apprentis peuvent bénéficier du programme d’échange Erasmus+ afin de réaliser un stage à l’étranger d’une durée de 2 semaines à 12 mois. Toutefois, cela reste conditionné au fait que le Centre de formation d’apprentis (CFA) ou le lycée professionnel de l’apprenti participe au programme Erasmus+.

L’apprenti doit alors obtenir l’accord de son employeur français. Son contrat d’apprentissage, lui, ne change pas. L’apprenti reste salarié de l’entreprise française et continue de percevoir un salaire.

Erasmus+ pour la formation professionnelle

Il s’avère tout à fait possible d’effectuer un stage à l’étranger en tant que demandeur d’emploi. Erasmus+ et Pôle emploi proposent un séjour professionnel commun dans le but de former le demandeur d’emploi dans une entreprise européenne. La durée du stage dure de 2 jours à 12 mois, sans limites d’âge pour le demandeur.

Les détails du programme varient selon les régions. Mais il comprend notamment des cours de langue en France, des cours de langue à l’étranger et plusieurs semaines de stages en entreprise étrangère. Les frais de séjour sont couverts dans leur grande majorité. En tant que stagiaire de la formation professionnelle, le demandeur d’emploi dispose d’une assurance rapatriement et responsabilité civile.

Programme Erasmus+ : les autres bénéficiaires

Erasmus+ ne s’adresse pas qu’aux étudiants et aux demandeurs d’emploi. Le programme d’échange s’engage aussi pour la mobilité :

  • des enseignants ;
  • de l’ensemble des personnels universitaires de l’enseignement supérieur européen ;
  • des salariés d’entreprise ;
  • formateurs ;
  • des bénévoles.

Les personnes intéressées doivent impérativement prendre contact avec un établissement ou organisme bénéficiant d’un financement Erasmus+. Ils opèrent obligatoirement dans les domaines de l’éducation nationale et de la formation :

  • de la maternelle au lycée, établissements des filières générales, technologiques professionnelles, publics ou privés ;
  • établissements de l’enseignement supérieur, public ou privé ;
  • organismes de formation, partenaires sociaux, membres des réseaux consulaires, opérateurs de compétences (Opco) ;
  • associations ou institutions culturelles, services d’information et d’orientation ;
  • ensemble des collectivités territoriales.

À lire aussi : Partir enseigner à l’étranger : comment faire ?

Effectuer un stage à l’étranger avec Erasmus+ Formation professionnelle

Erasmus+ offre une mobilité sans équivalent des apprenants de la formation professionnelle en Europe. Concrètement, le programme Erasmus+ permet également de :

  • rapprocher les pays européens dans les secteurs de l’éducation, du travail ;
  • adapter les formations aux besoins du marché, anticiper les besoins futurs en termes de compétences et qualifications ;
  • favoriser la mobilité et développer les compétences et connaissances des demandeurs (formateurs, personnels et autres apprenants) ;
  • déployer des valeurs communes européennes dans l’acquisition des compétences, les qualifications et certifications dans la formation professionnelle ;
  • développer une reconnaissance commune des acquis d’apprentissage avec outils spécifiques (Europass pour le CV, Cadre européen des certifications, etc.) ;
  • favoriser les actions de coopération par le biais de projets de partenariats entre les pays.

À lire aussi : Pourquoi partir étudier à l’étranger ?

En bref

Formation professionnelle : quel montant de bourse puis-je envisager ?

Dans le cadre d’une mobilité dans l’enseignement et la formation professionnelle, Erasmus+ propose une bourse pour participer aux frais de voyage et de vie sur place. Son montant varie en fonction du pays d’accueil. Notez également que la bourse Erasmus+ peut se cumuler à d’autres aides financières. Ces aides peuvent être apportées par les collectivités territoriales et les conseils régionaux notamment.

Partir à l’étranger avec le programme Erasmus+

Pour partir étudier, faire un stage et vous former dans un autre pays, toutes les informations à savoir se trouvent dans notre rubrique Partir à l’étranger avec Erasmus+

Cet article traite des thèmes suivants :

Toutes les actualités

Navigation

  • Accueil
  • Actualités
  • Stage à l’étranger : pour les étudiants, mais pas seulement !

Sommaire

Partager