fbpx
MENU
Logotype Agence ERASMUS+ France
Accéder à la version anglaise
Recevez la newsletter

Suivez l’agence sur les réseaux

fermer

Actualité

Régionales 2021 : les projets Erasmus+ sont des résultats concrets de l’Europe dans les territoires

Publié le 29 juin 2021

Le programme Erasmus+ bénéficie à des acteurs de toutes tailles, à travers toute la France, que ce soit en zones urbaines ou rurales, en métropole ou encore dans les outre-mer. Les projets de mobilité et de partenariat qu’il finance offrent une ouverture internationale à tous les publics, de tous les âges, et ont un impact concret à l’échelle locale.

Un programme bien ancré dans les territoires

L’Agence Erasmus+ France / Education Formation, elle-même décentralisée à Bordeaux depuis 2003, veille à ce que tous les acteurs français de l’éducation et de la formation soient informés et formés de façon égale aux opportunités du programme Erasmus+. Elle anime ainsi un réseau de 800 « développeurs Erasmus+ », répartis dans tous les territoires, qui ont pour mission d’accompagner les établissements scolaires, les organismes de formation, ou encore les associations dans la conception et la candidature de leur projet Erasmus+.
Grâce à ce travail de terrain, au plus près des acteurs, de nombreux projets voient chaque année le jour en France et certains territoires sont particulièrement actifs dans l’utilisation des financement Erasmus+. Outre l’Île-de-France, qui concentre 382 organismes sélectionnés lors de l’appel à projets 2020 et 58 millions d’euros de financements distribués, les régions Auvergne-Rhône-Alpes (190 organismes sélectionnés et 30,3 millions d’euros de subventions) et Nouvelle-Aquitaine (195 organismes, 23,4 millions d’euros) sont également très actives. Les territoires de la Réunion, la Martinique et la Corse se démarquent également par leur très bon niveau de financement Erasmus+ par habitant.

Toutes les données publiques d’Erasmus+ France : https://www.staterasmus.fr/territoires.php

La mobilité européenne et internationale : un enjeu pour les régions

En réponse aux nouvelles modalités d’accès aux financements Erasmus+, six Régions ont déjà demandé une accréditation Erasmus+ pour pouvoir organiser des mobilités de façon simplifiée pendant toute la période 2021-2027 : la Bretagne, le Centre-Val-de-Loire, le Grand-Est, les Hauts-de-France, la Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie.
La plupart des Régions complètent par ailleurs les bourses Erasmus+ délivrées en offrant une subvention qu’elles accordent selon différents critères. La Région Auvergne-Rhône-Alpes est par exemple celle qui accorde le plus de bourses d’aide à la mobilité, suivie des Régions Grand-Est et Nouvelle-Aquitaine.
La mobilité d’études et de formation à l’international étant un sujet important pour les régions, Régions de France a d’ailleurs intégré la gouvernance du GIP Agence Erasmus+ France/ Education Formation en 2021 pour participer davantage au développement et à la promotion du programme en France.

A lire : Atlas territorial de la mobilité

Erasmus+ : une ouverture pour les territoires

Rencontrer des pairs en Europe, créer des partenariats solides, assurer l’insertion professionnelle des jeunes sur le marché du travail… les problématiques traitées par les projets Erasmus+ sont variées et stratégiques. Accessible à tous les territoires, quelles que soient leur localisation et leur dimension, Erasmus+ participe à leur ouverture et à leur dynamisme. « C’est dans ces territoires que les acteurs du social, de l’économie et de l’éducation œuvrent aux projets Erasmus+ pour enrichir d’une vision européenne les activités auxquelles ils associent leurs concitoyens » explique Laure Coudret-Laut, directrice de l’Agence Erasmus+ France / Education Formation.
L’Agence Erasmus+ France a publié, en juin 2021, un recueil de 35 projets Erasmus+ menés dans l’ensemble des territoires français et travaillant sur des thématiques fortes. Exemples : l’égalité des chances en lycée professionnel (Académie d’Orléans-Tours), « verdir » les métiers de l’hôtellerie-restauration (rectorat de Normandie), l’insertion professionnelle des travailleurs en situation de handicap (AFEJI), accompagner les agriculteurs en difficulté (association Solidarité Paysans), former la jeune génération à la gestion des crues (Université de Côté d’Azur) …

Lire le recueil : Erasmus+ dans les territoires

Des opportunités pour les collectivités

Les collectivités locales ont la possibilité de coordonner des projets Erasmus+ pour développer des actions de mobilité de formation pour leurs propres agents, ou pour organiser la mobilité européenne et internationale dans les établissements d’éducation et de formation de leurs territoires. Elles peuvent aussi piloter des projets de partenariat Erasmus+ ayant pour objectifs de répondre à des problématiques locales grâce à l’échange d’expériences entre pairs européens destiné à produire des outils de formation novateurs ou à faire évoluer les pratiques professionnelles.

Découvrir : le projet du Département de l’Isère pour la formation de ses agents en charge de l’accueil des migrants mineurs non accompagnés à travers un échange de pratiques avec des professionnels en Sicile

Découvrir : le projet de la région Grand-Est pour le développement de la mobilité des apprentis

Les #ErasmusDays, illustration d’un maillage territorial fort

Organisés par les porteurs de projets Erasmus+, les évènements #ErasmusDays illustrent l’implication de l’ensemble des territoires dans le programme Erasmus+. En 2020, plus de 5 000 événements étaient organisés dans 84 pays, dont 1 200 événements en France. Lors de cette grande fête, les établissements, les organismes et les associations rassemblent leurs publics à l’échelle locale : élèves, professeurs, parents, bénévoles, élus locaux, eurodéputés ou encore journalistes.

Découvrir : le site des #Erasmusdays

Cet article traite des thèmes suivants :

Toutes les actualités

Navigation

  • Accueil
  • Actualités
  • Régionales 2021 : les projets Erasmus+ sont des résultats concrets de l’Europe dans les territoires

Sommaire

Partager