MENU
Logotype Agence ERASMUS+ France
Recevez la newsletter

Suivez l’agence sur les réseaux

fermer

Projet Erasmus+

Un collège de Polynésie française met sur rail l'héritage culturel européen

Titre du projet : « The culture train »

Nom du porteur de projet : Collège d’Afareaitu de Moorea (Polynésie)

L’Europe ne s’arrête pas aux frontières du « Vieux Continent ». Sa présence au cœur du Pacifique sud est une réalité et le projet « The culture train » piloté par le Collège d’Afareaitu de Moorea en Polynésie a pour ambition de construire un sentiment d’appartenance à l’Europe.

Cinq établissements scolaires secondaires du continent européen (Allemagne, Grèce, Lituanie, Pologne et Turquie) se sont associés au collège d’Afareaitu. L’objectif du projet était de construire un train virtuel permettant de véhiculer l’héritage culturel de chacun des partenaires et de faire prendre conscience à certains élèves en difficulté de la richesse et de l’apport de cultures différentes. Pour mener à bien ce projet, six thèmes ont été choisis : arts graphiques, architecture, artisanat, cuisine, mythes et légendes, danse et chant. Ces thèmes ont été prétextes à remplir chaque wagon de ce train virtuel à l’aide de divers documents en utilisant les possibilités offertes par les technologies de l’information et du numérique. Progressivement enrichi, chaque wagon a donné suite à des rencontres organisées dans l’un des pays partenaires. En organisant des ateliers multiculturels au cours desquels les élèves de chaque pays transmettent aux autres un savoir faire qui leur est propre, des échanges et des liens très forts entre les élèves des différents pays se sont créés. Ils prennent alors conscience de la nécessité de maitriser une langue étrangère qui est nécessaire à une compréhension mutuelle de l’autre. Cet apprentissage linguistique devient alors une motivation supplémentaire dans la scolarité de ces collégiens qui poursuivent ces échanges avec leurs camarades via les réseaux sociaux. Le train virtuel source d’enrichissement, d’étonnement mutuel, de partages a permis de faire éclore un sentiment d’appartenance à une jeunesse européenne multiculturelle. Le projet a également permis la création d’outils notamment une plateforme collaborative pour les enseignants et de la création d’un site internet nommé « All on board ! ». Conçue comme un outil d’apprentissage des cultures européennes et de l’anglais, cette plate-forme pourra être transférable et utilisable par d’autres établissements d’enseignement scolaire.

Enseignement scolairePartenariatsCitoyenneté / Culture / Patrimoine
Tous les projets

Navigation

Sommaire

Partager