MENU
Logotype Agence ERASMUS+ France
Recevez la newsletter

Suivez l’agence sur les réseaux

fermer

Projet Erasmus+

Les élèves de l'école du Louvre à la découverte de l'Europe

Nom du porteur de projet : École du Louvre

Durée du projet : 16 mois (du 1er juin 2016 au 30 septembre 2017)
Subventions européennes : 33170 euros
Partenaires : Autriche (Université de Vienne – Institut d’Histoire de l’art), Espagne (Université Complutense de Madrid), Italie (Université de Padoue ; Université de Roma Tre ; Université de Bologne ; Université de Gênes ; École Normale de Pise), Pays-Bas (Université de Leyde), Portugal (Université de Porto), Royaume-Uni (Université d’Essex – Centre for curatorial studies et School of Philosophy and Art history ; Université de Glasgow – School of Creative Arts ; Université de SaintAndrews – School of Art History)

Internationalisation croissante des carrières

Si les disciplines enseignées à l’École du Louvre touchent à la connaissance, à la préservation et à la mise en valeur de trésors intemporels, l’établissement cultive également une conscience aiguë des enjeux contemporains du secteur. Pour répondre à l’internationalisation croissante des carrières et des formations, elle mise notamment sur la mobilité. Ainsi, en 2016-2017, seize étudiants ont bénéficié d’une mobilité d’études Erasmus + dans l’un des établissements partenaires et cinq ont effectué un stage dans une structure européenne (musée Capodimonte à Naples, Palazzo Mocenigo à Venise, Sotheby’s à Londres, musée Gulbenkian à Lisbonne et MAC’s à Hornu en Belgique).

Douze partenariats européens

Titulaire d’une charte Erasmus + depuis 2010, l’École du Louvre mène une politique d’internationalisation dynamique et développe des relations étroites avec des universités européennes reconnues dans le domaine de l’histoire de l’art, de l’archéologie, de la muséologie ou encore de la gestion du patrimoine culturel. Une douzaine de partenariats ont déjà été contractualisés et l’école s’est dotée, il y a deux ans, d’un service des relations internationales. Les échanges – d’une durée d’un semestre à un an – bénéficient essentiellement aux étudiants en Master 2 issus des cursus Histoire de l’art appliquée aux collections, Muséologie, ou éventuellement Marché de l’art et Médiation. Le contenu des activités suivies est en cohérence avec le projet d’études des étudiants bénéficiaires, sélectionnés sur dossier au regard de leur motivation, et de leur maîtrise de la langue du pays d’accueil.

Des relations durables et approfondies

L’École du Louvre continue de nouer de nouveaux partenariats et un nouvel accord est sur le point d’être conclu avec la Technische Universität de Berlin. Elle met aussi un point d’honneur à approfondir les liens existants avec ses partenaires européens et extra-européens (Suisse, Chine, ÉtatsUnis, Brésil…) et elle se félicite de la multiplication des activités scientifiques communes telles que des séminaires, des voyages et journées d’études ou des partenariats au niveau 3ème cycle. Ces relations privilégiées lui permettent d’agrandir son réseau en identifiant de nouveaux interlocuteurs, comme le réseau des musées du ministère espagnol de la Culture, et d’offrir aux élèves des opportunités de stages enrichissants. Autre influence du projet sur ses pratiques : depuis la rentrée 2018, certains cours sont dispensés en anglais, italien, allemand et espagnol.

«Dans le cadre de mon année d’études à l’Université de St Andrews, j’ai conçu, avec d’autres étudiants, une exposition du début (fundraising, projet, choix des œuvres…) à la fin (programme éducatif, médiation, communication…). Une expérience pratique et internationale qui complète parfaitement la formation théorique de l’École du Louvre et qui me permet de rencontrer des étudiants et des chercheurs du monde entier.»

Pauline Rolland, élève de l’École du Louvre
Enseignement supérieurMobilitésCitoyenneté / Culture / Patrimoine
Tous les projets

Navigation

Sommaire

Partager