MENU
Logotype Agence ERASMUS+ France
Recevez la newsletter

Suivez l’agence sur les réseaux

fermer

Projet Erasmus+

Un festival artistique qui fédère les énergies

Le projet

Titre du projet : Festivals. Pas-de-deux européen, économique et culturel
Nom du porteur de projet : Centre du Théâtre de l’Opprimé Augusto Boal (Paris)
Durée du projet : 36 mois (du 1er septembre 2014 au 31 août 2017)
Subventions européennes : 290125 euros
Partenaires : Belgique (Parodi & Partners SPRL), Espagne (Kubik Fabrik), France (Université Lumière Lyon 2), Italie (Association Carte Blanche), Portugal (Frati Ribeiro Unipessoal lda)

Culture, mode d’emploi

Située sur la côte sud de l’île portugaise de Madère, la petite ville de Ponta do Sol (« Pointe du soleil » en français) bénéficie d’un patrimoine naturel d’une grande richesse  : localisation en bordure d’océan et présence de falaises escarpées. Pourtant, elle voit peu à peu sa population et sa fréquentation touristique décliner. Rui Frati, directeur du Théâtre de l’Opprimé (Paris) et amoureux de la région, a eu l’idée d’y monter un festival artistique pour en augmenter l’attractivité et redynamiser son activité. Il a convié d’autres acteurs européens de la culture ayant une expérience du montage de festivals à s’associer à son projet : créer un festival à Ponta do Sol et éditer un guide de l’organisation d’un festival destiné à partager et à diffuser leurs compétences.

Un festival + un festival = trois festivals

Plusieurs rencontres, impliquant une soixantaine de personnes, ont été organisées en Italie, en France et à Madère. Leur objectif était de recueillir et de formaliser les bonnes pratiques des partenaires. Depuis 2007, le Théâtre de l’Opprimé organise en effet, chaque année, le festival MigrActions, et l’association italienne Carte Blanche a créé, il y a déjà plus de 30 ans, le festival Volterra Teatro. Montage financier, programmation, promotion, empreinte environnementale… Tous les aspects de l’organisation d’un festival ont fait l’objet d’échanges. Les partenaires ont eu l’occasion de perfectionner leurs propres pratiques et de nourrir leur projet commun de festival à Ponta do Sol. Ce dernier a vu le jour en février 2017. Intitulé Travessuras Culturais, il a proposé, pendant quatre jours, des représentations théâtrales, des débats, des concerts et des lectures publiques et a reçu du public un accueil enthousiaste.

Susciter les envies

Disponible en anglais et en français sur le site Internet du projet (http://pas2festivals.eu/documentationresearch/download-documents/), ainsi qu’en version abrégée en italien, portugais et espagnol, le Guide de bonnes pratiques est aujourd’hui accessible à toute personne ou structure souhaitant organiser son propre événement. Les partenaires du projet espèrent que leur travail nourrira de nouvelles initiatives  ; le Centre interculturel de Timișoara, en Roumanie, a déjà fait part de son intérêt. Le festival Travessuras Culturais de Ponta do Sol prépare quant à lui sa deuxième édition pour 2019.

« Le festival Travessuras Culturais a été un vrai succès. Une représentation de Don Quichotte a notamment attiré près de 250 personnes. Il y a eu également un concert dans un tunnel, assorti d’un dispositif de sons et de lumières, des conférences d’Armando Punzo, directeur artistique du Théâtre San Pietro de Volterra… Dès la première édition, nous avons touché 400 des 8 000 habitants de la ville, soit 5% de la population. Il ne s’agissait pas d’intellectuels, ni d’élites ! C’était un public populaire, en majorité local, curieux et désireux de partager. C’était une belle expérience ! »

Rui Frati, directeur du Théâtre de l’Opprimé

Éducation des adultesEnseignement supérieurPartenariatsCitoyenneté / Culture / Patrimoine
Tous les projets

Navigation

Sommaire

Partager