MENU
Logotype Agence ERASMUS+ France
Recevez la newsletter

Suivez l’agence sur les réseaux

fermer

Projet Erasmus+

L’insertion des jeunes : se bouger pour faire bouger

Le projet

Titre du projet : « Échanger pour innover : une clé pour l’emploi des jeunes adultes »
Nom du porteur de projet : Fondation Apprentis d’Auteuil
Durée du projet : 24 mois (juillet 2016 – juin 2018)
Subventions européennes : 68440 euros
Partenaires : Allemagne (CJD) • Espagne (Fundación Secretariado Gitano) • Finlande (Luovi) • France (Apprentis d’Auteuil) • Italie (CNOS SCS et Per Esempio) • Royaume-Uni (Embrace, CLC building futures, Foyer Federation, The Prince’s Trust et Drive Forward Foundation)

70 salariés de la Fondation Apprentis d’Auteuil ont suivi des séminaires collaboratifs ou réalisé des stages d’observation en Europe avec pour objectif de découvrir des pratiques d’insertion sociale différentes. Leurs séjours d’immersion effectués en Allemagne, en Espagne, en Italie et au Royaume-Uni ont déclenché une onde positive chez eux qui a changé leurs manières de travailler et ce dès leur retour.

Des pratiques et un regard renouvelés

Changer de cadre de travail, s’ouvrir à de nouvelles voies pour l’insertion des jeunes, prendre du recul… Il existe un avant et un après pour ces professionnels bénéficiaires. « Qu’ils soient éducateurs, chargés d’insertion, responsables de programmes, cadres ou directeurs de centres, tous les salariés bénéficiaires du dispositif reviennent avec une vision renouvelée de leur métier et de la façon de l’accomplir », constate Laura Hendricksen, chef de projet Europe au sein de la Fondation Apprentis d’Auteuil. Les professionnels partis en immersion ont aussi approfondi leur vision du cadre social et du monde du travail, en les comparant à ceux des autres pays européens. « Cette ouverture d’esprit concerne chaque salarié parti en séjour de mobilité. Elle contribue à alimenter les connaissances de chacun et favorise les échanges entre nos établissements répartis à travers toute la France. Face à une telle réussite, la Fondation a sollicité de nouvelles bourses Erasmus + pour organiser la mobilité de trentecinq autres salariés », confie Laura Hendricksen. Désormais, la direction des ressources humaines de la Fondation travaille avec les directeurs d’établissements afin que ces séminaires et stages d’immersion en Europe soient intégrés au plan de formation des salariés.

Nouvelle organisation pour les structures

Du point de vue des établissements, leur organisation et leur approche de l’insertion des jeunes ont été transformées. Dorénavant, les référents auxquels les jeunes s’adressent sont différents selon leurs besoins : insertion sociale ou insertion professionnelle. Les salariés se sont spécialisés. En créant un réseau de dimension européenne entre des professionnels de l’insertion, le projet a aussi permis de renforcer les échanges internes à l’échelle des salariés et des structures de la Fondation des Apprentis d’Auteuil. S’ouvrir vers l’extérieur pour mieux s’ouvrir de l’intérieur.

« J’interviens pour former les équipes éducatives de la Fondation. J’ai bénéficié de deux séjours de mobilité au Royaume Uni, consacrés à l’éducation et à la formation des jeunes. Je restitue ensuite ces expériences dans mes formations. Par exemple, en ce qui concerne les relations entre jeunes et éducateurs, là-bas, toutes les règles sont écrites, qu’il s’agisse des comportements, positifs ou négatifs, des récompenses ou des sanctions. J’ai aussi découvert une école de formation professionnelle où sont mélangés différents métiers (stylisme, maçonnerie, image), des apprentis aisés et des apprentis en grande difficulté financière, des élèves valides et des élèves en situation de handicap. Ce grand brassage offre une vision étendue de la différence »

Brendan Senior, Formateur
Éducation des adultesMobilitésInclusion / Publics en difficultésOrientation / Formation tout au long de la vie
Tous les projets

Navigation

Sommaire

Partager