fbpx
MENU
Logotype Agence ERASMUS+ France
Accéder à la version anglaise
Recevez la newsletter

Suivez l’agence sur les réseaux

fermer

Projet Erasmus+

La mobilité, terrain propice à l'innovation

Le projet

Nom du porteur de projet : École Boulle
Durée du projet : 24 mois (du 1er juin 2015 au 31 mai 2017)
Subventions européennes : 15538 euros
Partenaires : Belgique (Karine Lalieux ; Show Production), Espagne (D&R Optical ; MisMas), Finlande (Design Storgard ; Anna Koponen), Grèce (Free and Real) • Italie (Portego), Norvège (A-Lab), Pays-Bas (Knevel Architekten ; Ontwerpduo ; Daniel Van Dijck ; Mine Kafon), Royaume-Uni (The Decorators ; Casson Mann), Suède (Elding Oscarson)

La mobilité, un pari pour l’avenir

L’École Boulle rassemble une école supérieure des arts appliqués et un lycée des métiers d’art, de l’architecture intérieure et du design. Pour développer la créativité et l’ouverture d’esprit de ses étudiants, et perfectionner leur niveau en langues, elle fait de la mobilité apprenante l’une de ses priorités.

Sur le chemin de la vie professionnelle

Seize étudiants ont eu l’opportunité d’effectuer un stage en Europe d’une durée de deux à trois mois : cinq étudiants de DSAA (Diplôme supérieur des arts appliqués) et onze étudiants de BTS. Agences d’architecture et de design, artisans d’art, les profils des entreprises d’accueil sont variés et ce sont les étudiants eux-mêmes qui ont trouvé leur stage : leur débrouillardise et leur autonomie ont été sollicitées dès le début de l’expérience. Ils ont toutefois bénéficié, avant, pendant et après leur séjour, d’un accompagnement suivi de la part de l’équipe pédagogique et de la chargée des relations internationales : aide à la rédaction d’un CV en langue étrangère, appui administratif, recueil des retours d’expérience…

Vers une mobilité systématique

Les rapports des étudiants sur leur expérience sont éloquents  : tous mettent en avant la plus-value professionnelle et le gain en autonomie. Certains ont même reçu des propositions d’embauche à l’étranger. En plus de renforcer le goût de l’innovation de ses étudiants, projet 15 l’ouverture internationale de l’établissement alimente les pratiques professionnelles et pédagogiques de ses équipes. C’est pourquoi, il souhaite poursuivre ces échanges et réfléchit au moyen de les inclure en tant que module obligatoire au Diplôme national des métiers d’art et du design (Bac +3), un nouveau cursus qui remplace le BTS Arts appliqués et le Diplôme des métiers d’art.

« J’ai passé deux mois au sein du studio de Daniel Van Dijck, céramiste basé dans un bâtiment industriel accueillant près d’une quarantaine d’artistes et designers aux domaines d’expertise très différents. Ce stage m’a permis de gagner en autonomie, de tisser des liens avec des artistes néerlandais et d’autres pays européens, de découvrir leur culture, et de côtoyer leur expérience du design. »

Elsa Philippe, étudiante en BTS Design de produits
Enseignement supérieurMobilitésCitoyenneté / Culture / Patrimoine
Tous les projets

Navigation

  • Accueil
  • Les projets Erasmus+
  • La mobilité, terrain propice à l’innovation

Sommaire

Partager