MENU
Logotype Agence ERASMUS+ France
Accéder à la version anglaise
Recevez la newsletter

Suivez l’agence sur les réseaux

fermer

Projet Erasmus+

Former à l’accompagnement du lien mère-enfant en situation difficile

Le projet

Titre du projet : Prendre soin des femmes vulnérables en périnatalité (CAPEvFAIR)
Nom du porteur de projet : Association Caminante
Durée du projet : 28 mois (septembre 2015 – décembre 2017)
Subventions européennes : 288616 euros
Partenaires : Espagne (Université de Barcelone ; Association Eduvic), France (Université Paris Ouest Nanterre La Défense – Paris X), Italie (Université de Vérone ; Commune de Vérone ), Roumanie (Université de Iasi ; Fondation Holt)

Renforcer la prise en charge spécifique des mères vulnérables

Pauvreté, addiction, prostitution, violences conjugales, troubles psychatriques ou psychologiques, grossesse adolescente… Ces problématiques concernent de nombreuses femmes enceintes et des jeunes mères en Europe. Souvent, elles se cumulent. Constatant l’inexistence de formations spécifiques à l’observation et à l’accompagnement périnatals de ce public en détresse, des universitaires et des acteurs de terrain ont partagé leur expertise pour doter les travailleurs sociaux et médico-sociaux de compétences adaptées.

Évaluer, observer et mettre en place un plan d’action

Le projet « CAPEvFAIR » a ainsi donné lieu à la création de modules de formation et/ou de sensibilisation à la prise en charge des mères et des enfants en difficulté ; l’approche pédagogique s’appuie sur des outils d’aide au diagnostic, au suivi et à la mise en place d’un plan d’action. En complément, les partenaires ont également élaboré une définition de la notion de vulnérabilité pendant la période périnatale, ainsi que trois documents techniques, supports de la formation. Décrivant respectivement les outils de repérage, d’observation et d’accompagnement utilisés par les acteurs de terrain dans chacun de leurs pays, ils constituent des ressources à l’usage des professionnels qui peuvent s’en inspirer dans leurs propres pratiques.

Mise en place de formations itinérantes

À présent que tous les supports sont disponibles en quatre langues (français, roumain, espagnol, italien), l’enjeu est d’en diffuser l’usage dans le cadre de la formation initiale ou professionnelle des travailleurs sociaux et médico-sociaux. Dans cette optique, les partenaires envisagent de lancer un nouveau projet Erasmus + intitulé « CAPEvFORM » en septembre 2018. L’objectif : organiser, pendant 14 mois, des sessions de formation itinérantes de trois jours minimum, basées sur les réalisations de « CAPEvFAIR ». Dispensées par des équipes de deux à trois formateurs issus de chacun des pays partenaires, elles pourront être proposées à d’autres structures. Des événements de dissémination ont par ailleurs été organisés. Par exemple, 150 professionnels étaient présents à l’occasion de la conférence finale du projet qui s’est tenue en juin 2017 à Bayonne.

« La richesse de ce projet tient notamment au fait qu’il se base sur la confrontation de cultures et de pratiques différentes. De plus, sa réalisation a permis à des universités et à des professionnels de travailler ensemble. Si en Espagne et en Roumanie, des coopérations entre le monde académique et les acteurs de terrain existaient déjà, en France, nous n’en avions pas l’habitude. »

Léonie James, éducatrice spécialisée et coordinatrice du projet
Formation professionnellePartenariatsInclusion / Publics en difficultés
Tous les projets

Navigation

  • Accueil
  • Les projets Erasmus+
  • Former à l’accompagnement du lien mère-enfant en situation difficile

Sommaire

Partager