MENU
Logotype Agence ERASMUS+ France
Recevez la newsletter

Suivez l’agence sur les réseaux

fermer

Communiqué de presse

Universités européennes : le panorama des établissements français

Publié le 5 novembre 2019

A l’occasion de la réunion de lancement des Universités européennes pilotes à Bruxelles les 7 et 8 novembre 2019, le deuxième appel à projets 2020 (clôture fin février 2020) sera publié avec un budget augmenté à 120 millions d’euros (financement Erasmus +).
L’Agence Erasmus+ France / Education Formation a établi un panorama des établissements français qui ont participé aux premières Universités européennes selon leur utilisation des différentes actions Erasmus + pour l’enseignement supérieur.

Dépassant les seuls projets de mobilité, ces établissements sont investis en moyenne dans 4 activités Erasmus + différentes. Les trois quarts organisent des mobilités Erasmus + hors Europe.

DES CAMPUS EUROPEENS, ABOUTISSEMENT DE STRATEGIES ERASMUS + A 360°

Les actions Erasmus + pour l’enseignement supérieur (mobilités, partenariats, masters conjoints, renforcement des capacités, alliances de la connaissance…) ont permis aux établissements français d’internationaliser leur offre pour les étudiants, professeurs et personnels mais aussi de déployer une stratégie d’attractivité et de coopération à l’échelle du monde. Les Universités européennes seront à terme des campus inter-universités délivrant des diplômes communs. « Les Universités européennes constituent un aboutissement logique pour ces établissements. Avec des équipes compétentes pour répondre aux appels à projets européens, ils sont dans une démarche de qualité et d’attractivité » explique Laure Coudret-Laut, directrice de l’Agence Erasmus+ France / Education Formation.

UNE EXPERIMENTATION FINANCEE PAR ERASMUS + JUSQU’EN 2027

Dans le cadre du premier appel à projets pilotes 2019 financé par le programme Erasmus + (budget de 85 millions d’euros), 17 alliances avaient été sélectionnées par la Commission européenne en juin 2019, impliquant 114 établissements d’enseignement supérieur européens. La France est le pays le plus dynamique avec 16 établissements impliqués dans 14 alliances. L’enjeu repose à présent sur la mise en œuvre de ces projets d’alliance et leur développement.
A l’occasion des #ErasmusDays 2019, du 10 au 12 octobre, les universités de Paris-Nanterre et de Paris-Saclay présentaient leurs projets pilotes (respectivement EDUC et EUGLOH) tandis que l’Université de Poitiers et l’école de commerce ESCP Europe présentaient leur consortium en vue de ce deuxième appel à proposition. Le Conseil européen a appelé à l’émergence d’au moins 20 Universités européennes d’ici à 2024 ; ce chiffre sera dépassé dès 2020. Il s’agit d’une étape essentielle vers la création d’un espace européen de l’éducation d’ici à 2025.

Retour à l’espace presse

Navigation

Sommaire

Partager