MENU
Logotype Agence ERASMUS+ France
Recevez la newsletter

Suivez l’agence sur les réseaux

fermer

Communiqué de presse

Erasmus+ au salon international de l'agriculture

Publié le 22 février 2019

Avec Erasmus +, l’Europe s’engage pour l’emploi des jeunes. Le programme européen d’échanges permet
à chacun de développer des compétences et d’améliorer son intégration professionnelle et sociale.

« Les hommes, les femmes, les talents » sont au cœur des projets Erasmus + de l’enseignement agricole.
417 établissements d’enseignement agricole participent actuellement au programme Erasmus + pour faire
partir leurs élèves en mobilité à travers l’Europe, permettre un échange de bonnes pratiques entre
formateurs et contribuer à l’innovation pédagogique dans ce secteur.

Le financement des projets Erasmus + des établissements de l’enseignement agricole sous tutelle du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA) représente 59,6 millions d’euros sur la période 2014- 2018, soit 8,2% du budget Erasmus + national.

« Ces projets bénéficient aux zones rurales pour lesquelles les opportunités d’ouverture à l’Europe et à l’international sont souvent moindres » explique Laure Coudret-Laut, directrice de l’Agence Erasmus+ France / Education Formation. « Nous mettons en œuvre la volonté politique d’inclusion de tous les publics et de tous les territoires. » Entre 2014 et 2018, 20 012 jeunes de l’enseignement agricole sont ainsi partis en mobilité Erasmus +. A noter : l’enseignement agricole représente une large part (27%) des mobilités Erasmus + en formation professionnelle (CFA, lycées agricoles, Maisons Familiales et Rurales, EPLEFPA…).

EXEMPLES DE PROJETS ERASMUS+ DANS L’ENSEIGNEMENT AGRICOLE

Des stages en Europe pour les jeunes
Une expérience encadrée à l’étranger est un atout pour le CV. Les personnes qui ont réalisé une période de mobilité encadrée à l’étranger trouvent, en moyenne, plus rapidement un emploi : dans les 2,9 mois, contre 4,6 mois pour les autres (source : Note de l’Observatoire Erasmus+ n°1, Enquête Génération Cereq 2014).
Le centre forestier de la région PACA envoie par exemple 16 jeunes de CAP en Finlande fin mars 2019. Des élèves du Lycée professionnel de Guérande, spécialisé en aquaculture, partiront au Portugal en juin 2019 pour un stage d’ostréiculture et en Norvège pour un stage d’élevage de saumon.

Des projets de coopération pour l’innovation
Montpellier Supagro a créé le master européen Vinifera grâce à un projet de partenariat Erasmus +. Ce diplôme de référence regroupe aujourd’hui 6 établissements : Montpellier supagro, le Campus Geisenheim (Allemagne) et les Universités de Madrid (Espagne), Lisbonne (Portugal), Turin (Italie) et Udine (Italie). Les cours sont dispensés en anglais et la formation comprend deux ans de mobilité dans deux pays européens.
Parmi les 10 projets Erasmus + auxquels l’école participe, Montpellier SupAgro pilote aussi le projet ETRES visant à former des animateurs qui interviennent auprès du grand public pour sensibiliser à la protection de l’environnement.
Coordonné par la CCI Vaucluse, le projet FOODLAB porte sur le développement des compétences entrepreneuriales dans le secteur de l’agroalimentaire. Il rassemble 15 partenaires de 6 pays : cinq universités (ISARA Lyon et ENSCPB Bordeaux, deux universités italiennes et une espagnole), un centre technique agroalimentaire hongrois, trois PME agroalimentaires et un groupement de fédérations alimentaires européennes. Financé à hauteur d’un million d’euros sur trois ans, il s’inscrit dans le sillage du concours d’innovation alimentaire Ecotrophelia.

Des échanges de bonnes pratiques entre enseignants et chercheurs
Depuis la création des mobilités Erasmus + hors Europe en 2015, les établissements agricoles ont organisé 271 séjours de ce type pour leurs étudiants et professeurs. En Afrique notamment : Agro Campus Ouest a renforcé sa collaboration avec l’Université d’agronomie Abdou Moumouni au Niger. L’ISA Yncréa Hauts de France a développé un double-diplôme avec la Kwame Nkrumah University of Science and Technology au Ghana.

Retour à l’espace presse

Navigation

Sommaire

Partager